Mauritanie : un jeune s’immole par le feu devant une banque

, par  masterEveil , popularité : 12%

L’histoire du défunt « El Bouazizi » qui s’est donné la mort en Tunisie par immolation par le feu est toujours dans les esprits des Tunisiens et même au niveau universel, surtout que cet incident était la goûte qui avait débordé le vase, pour le début d’une révolution contre l’ancien régime tunisien, et à sa tête le président-déchu Ben Ali en l’occurrence.

Depuis, ce phénomène d’« immolation par le feu » a pris des tournures dramatiques dans plusieurs pays et régions du monde, où il suffit que des autorités ne prêteraient pas l’ouïe aux revendications d’un citoyen, ou bien qu’un citoyen se sente lésé et marginalisé qu’il opte pour ce procédé en mettant du gasoil (Essence ou mazoute) avant de se mettre le feu.

Des situations dramatiques, qui souvent, il fallait des interventions de l’entourage pour éviter que des pires ne se produisent, mais dans la majeure partie des cas, soit, le concerné est admis d’urgence à l’hôpital, ou bien il succombe à ses blessures, de par les douleurs qui se manifestent et qui brûlent les cellules du corps.

Bref, en Mauritanie, un pays gangrené par la pauvreté, des cas pareils sont signalés. Ainsi donc, un homme âgé dans la quarantaine, s’est immolé en mardi 03 juillet 2018 et ce devant les locaux de la banque centrale de son pays, sis à quelques encablures du palais présidentiel.

Il avait fallu l’intervention d’agents de sécurité et des éléments des forces de sécurité pour sauver ce qui devait être sauvé. Le malheureux type a été transporté vers un hôpital de la capitale mauritanienne, Nouakchott pour les premiers soins.

Bref, à l’heure où nous mettons cet article en ligne, rien n’a filtré sur les raisons exactes qui avaient poussé cet homme à s’immoler avec le feu, mais une enquête devrait être ouverte pour en déterminer les raisons de ce malheureux acte, qui a priori est condamnable à plus d’un titre.

Africatopsuccess.com


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)