Mauritaniens bloqués à l’étranger : Retour au pays sous conditions

, par  masterEveil , popularité : 97%

Suite à la décision prise par la Mauritanie de procéder à l’organisation du retour de ses citoyens restés suspendus dans plusieurs pays du monde à cause de la pandémie du COVID19,

le ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération et des Mauritaniens de l’Etranger a adressé une correspondance aux chefs des missions diplomatiques de Tunis, Rabat, Dakar, Alger, Le Caire, Las Palmas, Abou Dhabi et Ankara leur demandant de faire signer une lettre d’engagement personnel aux candidats au retour au pays dans laquelle ils s’engagent formellement à respecter certaines conditions comme :

- Présenter une attestation de négativité au Covid 19 (examen de recherche de l’ARN viral par la PCR) datant de moins de 72 heures à l’arrivée, délivrée par une autorité habilitée

- Accepter de subir un test rapide à l’arrivée

- Accepter de s’auto-confiner pour une période de 14 jours et collaborer loyalement avec les autorités sanitaires et sécuritaires chargées du suivi des rapatriés durant leur auto-confinement

- Se soumettre au protocole sanitaire édicté par les autorités sanitaires dans le cadre de cette opération de rapatriement

Depuis le déclenchement de la pandémie le 13 mars dernier, les autorités mauritaniennes ont procédé très rapidement à la mise en place d’un certain nombre de mesures dont la fermeture des frontières et l’arrêt du trafic aérien et routier. A cause de cela, beaucoup de citoyens dont des familles entières (certaines étaient en voyage de soins à l’étranger) sont restés coincés parfois dans des conditions très difficiles.

Des voix se sont élevées réclamant aux autorités de trouver des solutions pendant que les "exilés" malgré eux manifestaient devant certaines représentations diplomatiques et que l’Etat à travers le ministère des affaires étrangères, de la coopération et des Mauritaniens de l’extérieur a demandé à ses ambassades de gérer cette gênante situation

Lecalame.info

Navigation


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)