Meeting de l’opposition : L’union fait la force !

, par  Webmastrer , popularité : 6%

Le premier objectif du forum de l’opposition serait actuellement de souder ses rangs et de parler de la même voie, afin de mieux garantir le succès de ses revendications relatives à un dialogue inclusif permettant de sortir le pays de l’impasse délétère dans laquelle il continue de patauger depuis 10 ans environ.

Un but clairement explicité par le président en exercice du forum Me Ahmed Salem Ould Bouhoubeiny qui a appelé samedi dernier les partis du collectif de l’opposition dite radicale à surmonter d’abord les différends internes au Forum, qui dira-t-il sont strictement superficiels. Ould Bouhoubeiny a réaffirmé également l’attachement de forum au dialogue, qui dira-t-il, est l’unique moyen pour dissiper les divisions, précisant le collectif œuvre pour unir les rangs de l’opposition.

Il a appelé par ailleurs le pouvoir en place à un dialogue permettant au pays de se libérer de l’impasse politique, soulignant qu’ils ressentent au sein du Forum les conditions difficiles vécues par les citoyens dont la flambée des prix et la pauvreté.Le leader au sein du Forum Moussa Fall a accusé dans son intervention faite à ce meeting, le régime de nuisance à la stabilité, compte tenu de l’augmentation injustifiée des prix du carburant, rappelant que les hydrocarbures représentent 75% des besoins du citoyen lambda mauritanien.

Autres réactions de dirigeants de l’opposition

Des leaders du Forum de l’opposition mauritanienne ont exprimé leur consternation de la détérioration des conditions économiques et de la hausse des prix sur toute l’étendue du territoire mauritanien. Le citoyen est victime des politiques ratées du gouvernement, ont-ils affirmé, inscrivant l’organisation du meeting de ce samedi soir 30 janvier 2016, dans le cadre de la contestation de cette situation économique inquiétante.

Les dirigeants du Forum ont également évoqué leur attachement au dialogue inclusif.
Le Forum est constamment disposé au dialogue, a indiqué le président de Hatem, Saleh Ould Hanena, précisant que ce n’est pas l’opposition qui bloque les pourparlers et rappelant qu’au contraire, elle attend toujours une réponse écrite du gouvernement à son document.

Le rassemblement d’aujourd’hui inaugure le début d’un nouveau activisme du Forum pour l’opposition, afin de défendre les droits des citoyens et de contrer la hausse spectaculaire des prix des denrées alimentaires et des hydrocarbures, a affirmé à son tour, le leader du parti d’obédience islamiste Tawassoul, Mohamed Jemil Ould Mansour.

"Le message le plus important du forum de l’opposition à exprimer aujourd’hui, est de témoigner sa solidarité avec les citoyens face à la flambée vertigineuse des prix, à la propagation de la criminalité et à la recrudescence de l’insécurité", a dit le vice-président de l’UFP, Mohamed Moustapha Ould Bedredine.


Le pouvoir disposé au dialogue

La veille du meeting du forum, le ministre des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole officiel du Gouvernement a réaffirme la disposition du Gouvernement à dialoguer, précisant à ce propos que des démarches sont entreprises pour sa tenue dans un proche avenir. Pour Ould Cheikh, "ce dialogue national global aura des retombées positives sur l’ancrage de la démocratie et sur la consolidation des indicateurs du développement".

Avec agences


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)