Merci Fida dit Kawtal Ngam Ƴellitaare ( Communiqué)

, par  masterEveil , popularité : 14%

Le 30 mai 2017, Kawtal avait adressé une lettre aux Représentants du corps diplomatique accrédité à Nouakchott sur la situation foncière en Mauritanie et particulièrement celle liée aux politiques de spoliation des terres de la vallée par le pouvoir en place.
Cette lettre était suivie par une déclaration publique sur le cas lamentable de spoliation des terres orchestré par le wali du Brakna à Boghé.
Depuis, nous avons été contacté par la représentation du FIDA (Fonds International pour le Développement Agricole) en Mauritanie qui nous a rassurés sur la politique du Fonds en Mauritanie.
Nous nous félicitons d’entendre des représentants de ce fonds que le FIDA n’accorde pas de financement pour des projets agricoles engagés sur des terres litigieuses entre l’Etat et les citoyens, et que les fonds du Projet de développement des filières inclusives –PRODEFI, lancé le 03 mai dernier, sont directement destinés aux agriculteurs bénéficiaires sans passer par les rouages administratifs de l’état mauritanien.
Kawtal se réjouit de cette position du FIDA et en appelle à tous les bailleurs et investisseurs agricoles en Mauritanie à prendre les mêmes engagements en vue de promouvoir la stabilité, la justice et le développement durable en Mauritanie.

Pour KAWTAL,
Le 14 juin 2017,
La Cellule de Communication


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)