Mint Abdel Weddoud appelle au nom de son groupe tribal le Président à briguer un 3e mandat

, par  masterEveil , popularité : 21%

Elmourageb – Le très réputé journaliste Bechir Ould Bebana, a eu vent des coulisses de l’audience accordée dernièrement par le Président mauritanien à la présidente de la CNDH Irabiha Mint Abdel Weddoud et à son staff.

Le Président a intimé de manière brutale Mint Abdel Weddoud, lorsqu’elle a porté à sa connaissance, la demande exprimée par son groupe tribal au Chef de l’Etat de rester pour un 3e mandat à la tête du pays.
Ould Abdel Aziz coupa court à son intervention, lui disant « Sikti » (tais-toi), poursuivant « personne ne se fie à ce que tu dis ».
Selon le tweet source de cette info, les membres de la Commission n’ont pas ménagé leur patronne, qu’ils ont critiquée avec la plus grande virulence, avec l’oreille attentive du Président, l’accusant d’entraver leur travail.
Lorsque son tour de prendre la parole est arrivé, sachant qu’elle est encerclée partout des reproches acerbes, elle dit à l’adresse de Ould Abdel Aziz : Monsieur le Président, mon groupe tribal m’a remis une lettre, vous demandant de briguer un 3e mandat et affirmant que les acquis réalisés sous votre ère bénie, doivent nécessairement se poursuivre sous votre direction, puisque sans vous, pas d’avenir pour le pays ».
Toute la présence était prise d’une profonde consternation, à l’exception du Président qui l’interrompt : tais-toi. C’est du mensonge auquel personne n y croit », se levant et mettant fin à l’audience ».


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)