Nouadhibou : un tapissier tue un enfant en lui brisant le cou en public

, par  masterEveil , popularité : 23%

le propriétaire de l’atelier de revêtement des salons des véhicules « Tapisserie », en activité au niveau de la capitale économique Nouadhibou, a tué un enfant de 11 ans ; apprenti de son état dans ledit atelier, en lui brisant volontairement son cou.
L’enfant se serait montré insolent envers son Chef, en levant la voix, révèlent des informations concordantes recueillies auprès de témoins oculaires du drame, survenu au carrefour du 2e Robinet.
Se mettant d’abord à le rouer violement, le meurtrier pris de colère, finit par tordre le cou de l’enfant.
Les voisins affirment avoir entendu les « cracs » du cou brisé.
Le meurtrier a été aussitôt arrêté et l’enfant gisant transporté à la morgue de l’hôpital.
http://mourassiloun.com/node/5291

Navigation


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)