Nouveau gouvernement : Photos et portraits officiels des tout nouveaux ministres

, par  Webmastrer , popularité : 9%

Les principaux ministres du gouvernement démissionnaire du Premier ministre Dr Moulaye Ould Mohamed Laghdaf reconduit ont finalement conservé leur poste après une profonde et longue prospection de deux semaines menée par les premiers dirigeants pour satisfaire aux deux critères retenus pour l’entrée dans l’équipe gouvernementale à savoir la compétence et la représentativité.

La nouvelle équipe gouvernementale s’est particulièrement caractérisée par la cooptation inédite de l’histoire du pays d’un nombre important de femmes, soit six sur vingt-six .

Les ministres des Affaires étrangères, de la Justice, de l’Intérieur et de la décentralisation et de la défense ont gardé ainsi leurs portefeuilles dans ce nouveau gouvernement du Premier ministre Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, lui-même reconduit dans ses fonctions la semaine dernière. Il s’agit selon l’observateurs d’une confiance renouvelée à tous les titulaires des départements de souveraineté, priés au dernier Conseil des ministres tenu jeudi dernier aux côtés des membres entrant du gouvernement d’optimiser l’action de leur département.
Constat identique pour les ministères dits stratégiques : Ministères des Affaires Economiques et du Développement, Ministère des Finances, Ministère du Pétrole, l’Energie et des Mines, Ministère de la Santé. Dans cette dernière catégorie, seul le Ministère des Pêches et de l’Economie Maritime a changé de titulaire.
Deux nouveaux postes, confiés à des femmes, ont été créés, celui de secrétaire d’Etat aux Affaires africaines et du Maghreb arabe et celui des Mauritaniens de l’étranger.
Six femmes sont présentes dans ce nouveau gouvernement resserré de 26 membres contre 28 dans le précédent qui comprenait quatre femmes. Cinq d’entre elles sont nouvelles, de même que six autres ministres hommes. Cette entrée massive de femmes est incontestablement l’un des traits dominants du profil de la nouvelle équipe, puisque jamais un quota de femmes n’avait été atteint dans le gouvernement mauritanien depuis l’indépendance du pays en 1960 jusqu’à ce jour.
Au niveau politique, l’Union Pour République (UPR), principal parti de la majorité, qui dispose de plus de la moitié des députés, se taille la part du lion.
Les autres alliés de galaxie présidentielle, dont plusieurs formations de création récente, forts d’une trentaine de députés, sont aussi représentés au sein du nouvel attelage gouvernemental. Par ailleurs, ce nouveau gouvernement reste dans l’esprit et la lettre du sempiternel dosage ethnique, régional et tribal, avec toujours le même quota notamment pour les négros africains.
Cet attelage est formé après des élections législatives organisées en novembre et décembre 2013, qui ont donné une écrasante majorité à Mohamed Ould Abdel, avec le contrôle de 113 députés sur un total de 150 élus.
Le groupe de l’opposition parlementaire, 37 députés, est désormais dominé par la mouvance islamiste modérée, 16 élus.
La Coordination de l’Opposition Démocratique (COD), un collectif de 10 partis, a boycotté les élections législatives et municipales 2013. Le nouveau gouvernement est formé à 4 mois d’une élection présidentielle prévue en juin 2014 et à laquelle Mohamed Ould Abdel Aziz devrait être candidat à sa propre succession.

°°°°°°°°°°°°°
Portraits des nouveaux ministres
Les nouveaux ministres comportent des personnalités peu connues par l’opinion dont des jeunes surtout pour la junte féminine qui a fait son entrée remarquable dans l’actuel gouvernement. Ci-après le portrait des nouveaux ministres

Sidi Mohamed Ould Maham, ministre de la communication et des relations avec le parlement
Date de naissance :06/11/1962
Lieu de naissance : Kaédi
Situation familiale :Marié, trois enfants
Postes occupés
- Avocat à partir de 1991
- Secrétaire du Conseil national de l’Ordre National des Avocats
en 2002
- Membre de la Commission de codification des lois (Ministère
de la Justice) en 2003
- Député d’Atar (2006)
- Président de la Commission Justice intérieure et Défense
à l’Assemblée nationale (2007)
- Président de la Haute Cour de Justice (2007)
- Réélu Député d’Atar (2013)
Diplômes

-Baccalauréat Série A (Lycée Arabe de Nouakchott - 1982),
-Maitrise section magistrature (ISERI-1987)
-DES de l’Ecole Nationale d’Administration Publique, Maroc (1990)
Etudes
-Ecole primaire à Atar
- Collège d’Atar
-Lycée Arabe de Nouakchott
Langues
Arabe et Français
***********************
Ministre de la fonction publique et de la modernisation de l’administration Seyidna Ali Ould Mohamed Khouna
Laissé vaquant depuis l’élection de son ancienne locataire Mme Maty Mint Hamadi, devenu maire du Ksar puis Présidente de la communauté urbaine de Nouakchott, le ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration a été confié à Seyidna Ali Ould Mohamed Khouna, frère de l’ancien Premier ministre Cheikh El Avia Ould Mohamed Khouna.

***********************
Ministre du commerce, de l’industrie, de l’artisanat et du tourisme
Naha Mint Mouknass (44 ans) est un oiseau rare, dans cette Mauritanie à la fois machiste et très religieuse : elle est la première et unique femme à diriger un parti politique, l’Union pour la démocratie et le progrès (UDP) en l’occurrence. « Diriger, c’est donner des ordres, explique-t-elle, la tête couverte d’un voile pudique. Et il n’est pas toujours facile de donner des ordres à des gens qui exhibent si volontiers leurs biceps, les hommes ! » La jeune femme naît le 10 mars 1969 à Nouakchott. À l’époque, son père, Hamdi Ould Mouknass, avait occupé à la fin des années 80 le poste de ministre des Affaires étrangères, sa mère femme au foyer. Élève au Lycée national, elle choisit la filière scientifique. En 1977, son bac D en poche, elle entreprend des études de médecine à Dakar.
***********************
Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique El Bekaye Ould Abdel Malick
Jeudi, 13 Février 2014 23:20
Date de naissance :31/12/1968
Lieu de naissance :Néma
Situation familiale : Marié
Postes occupés
Fonction occupée jusqu’à nomination : Professeur à l’Université de Nouakchott – Faculté des Lettres et Sciences Humaines – Département de Philosophie - Sociologie
Chercheur au CER à l’association mondiale de l’appel Islamique
Expérience académique : 15 ans après le doctorat
Grade scientifique et spécialité
Grade scientifique : Professeur associé
Spécialité : Philosophie politique
Etudes
Diplômes obtenus
a -Doctorat d’Université :
b- Diplôme d’Etudes Approfondies (D.E.A) :
Enseignement universitaire
Une expérience de 15 ans dans l’enseignement supérieur (interne et externe) repartie entre le cycle normal et le troisième cycle

Langues : 1- Arabe 2- Français 3

***********************
Ministre de la culture, de la jeunesse et des sports Mme Vatma Mint Soueina
Jeudi, 13 Février 2014 23:16
Date de naissance :25/08/1977
Lieu de naissance :Aïoun El Atrouss
Situation familiale :Mariée
Postes occupés
Expériences professionnelles
2005- à ce jour : Professeur d’études américaines et de littérature au Département des langues et de la traduction à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l’Université de Nouakchott.
2001 -2005 : Professeur d’Anglais à l’enseignement secondaire. Lycée Arafat 1.
03/08-2005 : Institut Supérieur d’enseignement Technologique (ISET) de Rosso.
Assistante au département de Gestion Agricole et la Pépinière d’Entreprises.
Diplômes
Supérieures Spécialisées (D.E.S.S) en Gestion des Projets.
2001 : Université de Nouakchott. Maîtrise d’Anglais.
1995-1996 : Baccalauréat, série scientifique au Lycée National, Nouakchott
Etudes
2003-2004 : Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Sénégal ;
Faculté des Lettres et des Sciences Humaines. Diplôme d’Etudes Approfondies (D.E.A) d’Anglais.
2004 : Institut Universitaire Professionnel (IUP), Dakar, Sénégal.
STAGES DE PERFECTIONNEMENT
Projets Eduction-Formation (08-10/2004).
Langues : Arabe et Français

***********************
Ministre des affaires sociales, de l’enfance et de la famille Mme Lemina Mint El Ghotob Ould Moma
Jeudi, 13 Février 2014 23:11
Date de naissance :31/12/1968
Lieu de naissance :F’Dérick
Situation familiale :Mariée, quatre enfants

Postes occupés

Profession : Administrateur Civil, Hors Classe
Expériences Professionnelles :
- Chargé de Mission au ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, du 11 février 2010 au 12 Février 2014.
Diplômes Obtenus :
CEPE Bilingue, 1979
Brevet Bilingue, 1982
Baccalauréat série scientifique, Option Arabe, 1985
Diplôme du Cycle A court de l’ENA de Nouakchott, Section Attaché d’Administration Générale, Option Arabe, 1987
Diplôme du Cycle Long, Maîtrise en Gestion du Personnel, Option Bilingue de l’ENAP de Rabat, Maroc, 1989
Diplôme de spécialité de l’Institut International d’Administration Publique de Paris (HAP), Thème « Elections Libres et Démocratie », 1995
Diplôme de l’Institut pour l’Etude de la Francophonie et de la Mondialisation (IFRAMOND), Université Lyon 3 en France, sous le thème :« Connaissance de la Francophonie, de la Décentralisation et des Coopérations Décentralisées », 2009
Diplôme d’anglais, Niveau débutant II, du Centre Culturel Américain de Nouakchott, 1985 - 1986
Langues Arabe : Excellent Français

***********************
Ministre déléguée auprès du MAEC chargée des Affaires maghrébines et africaines Mekfoula Mint Hamoudi Ould Aggat
Née en 1969 à Aïoun El Atrouss, la nouvelle Ministre déléguée auprès du MAEC chargée des Affaires maghrébines et africaines Mekfoula Mint Hamoudi Ould Aggat Mekfoula Mint Hamoudi Ould Aggat a occupé plusieurs postes.
Enseignente du fondamental entre 1989 – 1991, elle réussit sa promotion au statut de professeur dans l’enseignement secondaire en 1992 -1994.
Elle avait été nommée en 2007 ministre chargée du Maghreb Arabes. Elle a été occupé depuis juillet 2011 jusqu’à sa nomination hier ministre, le poste de secrétaire générale de la Commission nationale pour l’Education, la Science et la Culture.
Autres professions :
2002-2010 : professeur vacataire à la section histoire de l’Université de Nouakchott
1999 – 2007 : Chef de service des Affaires juridiques à l’Assemblée nationale
1995 – 1998 : Responsible des relations générales à l’Institution scientifique à Abou Dhabi (EEAU)
1992 -1994 : professeur dans l’enseignement secondaire
1989 – 1991 : enseignante dans le primaire
Diplômes

2010- magistère en information et en communication de l’académie américaine des sciences humaines au Texas1997
- DEA en histoire islamique de l’Institut supérieur des Etudes Islamiques du Caire 1992
- Maîtrise en histoire à la Faculté des Letres de l’Université de Nouakchott 1998- diplôme de l’ENI de Nouakchott
- 1987 Bac série letres modernes.

Langues : Arabe - Anglais - Français

***********************
Ministre secrétaire général du gouvernement Diallo Mamadou Bathia
Jeudi, 13 Février 2014 22:56
Postes occupés de 1984 à 2014 : 2009/2014 : Cabinet du Premier Ministre Conseiller chargé des affaires administratives
2008/2009 : Présidence de la République Conseiller Principal du Président de la République avec Rang de Ministre

1992-1997 : Cabinet du Premier Ministre Conseiller chargé du secteur de la Souveraineté

1986-1989 : Ministère de l’Intérieur Chargé de mission, Directeur des Collectivités locales

1984 - 1986 : Ministère de l’Intérieur Conseiller du Ministre, Inspecteur de l’administration territoriale

1984 à 2014 : E N A de Nouakchott Professeur
Etudes :1990-1992 : Ecole Nationale d´Administration ENA ( France)
Diplôme International d´Administration Publique

1982-1983 : Université d’Orléans (Orleans-France)
Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) : Contentieux de Droit

1982-1979

Maîtrise en droit - Licence en droit
1976-1979 : Ecole Nationale d’Administration – ENA (Nouakchott –Mauritanie) Administrateur Civil

1973 – 1976 : Lycée National de Nouakchott Baccalauréat
1969-1973 : Collège de Boghé Brevet d’études secondaires
1962-1969 : Ecole primaire de Boghé Certificat d’Etudes Primaires

Langues : Français

***********************
Ministre des pêches et de l’Economie maritime Nani Ould Chrougha
Jeudi, 13 Février 2014 23:24
Date de naissance :31/12/1964
Lieu de naissance :Marié, 5 enfants
Postes occupés
Depuis 5 octobre 2010 : Président de l’Autorité de Régulation multisectorielle
Du 8 mars 2009 au 5 Octobre 2010 : Directeur Général de l’Agence de Promotion de l’Accès Universel aux Services de Base.
Du 8 septembre 2007 au 18 mai 2008 : Directeur de Cabinet du Premier Ministre
Du 26 Mai 2005 au 8 septembre 2009 : Directeur Général du Groupement Interbancaire de Monétique et des Transactions Electroniques (GIMTEL).
Du 15 Février au 26 MAI 2005 : Coordinateur National du Projet de Monétique en Mauritanie. Banque Centrale de Mauritanie.
Du 14 février 2001 au 1 Février 2005 : Directeur de la Formation, de la Recherche et de la Veille Technologiques au Secrétariat d’Etat auprès du Premier Ministre Chargé des Technologies Nouvelles. Mauritanie.
D’avril 1999 au 14 février 2001 : Conseiller chargé des études auprès du Recteur de l’Université de Nouakchott.
De septembre 1997 au février 2001 : Coordinateur de filière d’enseignement à la faculté des sciences et techniques.
Depuis août 1996 : Professeur à la Faculté des Sciences et Techniques de l’Université de Nouakchott - Mauritanie.
D’octobre 1993 à juin 1995 : Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche (ATER) à l’institut universitaire de technologie « A » de l’université de Bordeaux 1 - France.
D’octobre 1991 à octobre 1993 : Ingénieur de recherche à AUGRAI- Bordeaux - France.

Etudes

Juillet 95 : DOCTORAT d’AUTOMATIQUE
Juin 95 : D.E.E.S : Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées en « MANAGEMENT DES ORGANISATIONS ET ENTREPRISES DE SERVICE PUBLIC ». Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux (lEP) - France.
Juin 91 : DEA : Diplôme d’Etudes Approfondies en AUTOMATIQUE/INFORMATIQUE INDUSTRIELLE. Laboratoire d’Automatique et de Productique. Université Bordeaux 1 - France.
Juin 90 : MAITRISE Electronique, Electrotechnique, Automatique (E. LA.). Université d’Orléans - France.

Juin 89 : LICENCE E. E.A. Université d’Orléans - France.
Juin 88 : DEUG A. Université de Perpignan - France.
Juin 86 : BACCALAUREAT série C (Lycée de Nouakchott, Mauritanie).
Langues : Arabe et Français
***********************
  La Ministre déléguée au MAEC chargée des Mauritaniens de l’Etranger
Tandia Awa a été nommée dans le nouveau gouvernement au poste nouvellement créé de Ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération chargée des Mauritaniens de l’Etranger.

Née en 1968 à Rosso, elle a occupé plusieurs postes . Selon le portrait officiel publié par l’AMI elle est bradée de diplômes dont une Maitrise en Droit Privé obtenue à Nouakchott en 1996.

Postes occupés de 2007 à 2012 :
2011 â 2012 : Directrice Ajointe de la coopération et des études au ministère délégué chargé de la Formation professionnelle, de l’Emploi et des Tics


2009 â 2010 : Directrice Ajointe de la coopération et des études au ministère de la Modernisation de l’Administration et des Tics
2007 â 2009 : Conseiller juridique du ministre de la Modernisation de l’Administration et des Tics
Mars 2007 â Avril 2007 : Conseiller juridique du secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé des Nouvelles Technologies ;
Diplômes
Master professionnel en Management Public (ENA DKR 2008)
Diplôme de formatrice en passation de marchés publics (Nouakchott 2007)
Maitrise en Droit Privé (Nouakchott 1996)
D.E.U.G en Droit (Nouakchott1993)
Baccalauréat Série Lettres Modernes Option Bilingue (Nouakchott 1989
Etudes
Ecole Primaire (Ecole Khayar) - 1974 â 1979
Collège Tevragh Zeina de Nouakchott - 1980 â 1983
Lycée National de Nouakchott -1989
Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Casablanca (Maroc) 1989 -1991
Faculté des Sciences Juridiques et Economiques de Nouakchott 1991-1996
Ecole Nationale d’Administration du Sénégal 2007-2008

Langues parlées :Arabe - Français - Anglais


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)