O. Abdel Aziz est « communautariste » dit le Président du FPC Samba Thian

, par  Webmastrer , popularité : 7%

Le chef du parti non encore reconnu FPC, (Forces Progressistes du Changement), ex-Forces de Libération Africaines de Mauritanie (FLAM), a accusé le président mauritanien d’être "un communautariste qui prétend combattre le même phénomène.

Le président "Mohamed Ould Abdel Aziz se comporte plus comme un président de la communauté arabo-berbère qu’un président de toutes les composantes de la Mauritanie", a déclaré le numéro 1 du parti FPC, Samba Thiam. Il animait un point de presse lundi à Nouakchott.

Et pour lui, "ce communautarisme" s’est manifesté dans le recensement "discriminatoire à l’égard des Négros mauritaniens et des Harratines" (descendants d’esclaves) dont les manifestations "sont souvent réprimées" contrairement à d’autres "qui protestent devant les grilles de la présidence sans être inquiétés".

Samba Thiam a dans le même contexte estimé aussi que "la décision de faire de la langue arabe celle des armées mauritaniennes est un autre exemple de ce communautarisme qui exclut les Négros africains de l’institution militaire".

Pour ce qui est enfin de la reconnaissance du nouveau parti FPC, son président a informé qu’une demande d’autorisation a été introduite et que "la balle est dans le camp du pouvoir".


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)