Opinion : L’érudit Soninké Abdoulaye Traoré auteur de deux livres dénonce l’illégalité de l’esclavage en islam.

, par  masterEveil , popularité : 20%

Nous sommes allés à la rencontre de cet homme pieux, courtois, serviable, très aimable, d’une gentillesse inégalée qui vit modestement dans une banlieue parisienne (département 93). On l’appelle Oustaz Abdoulaye Traoré natif du village Testayé, dans le Guidumakha Mauritanie.

A propos de l’esclavage, l’érudit nous répond en s’appuyant sur des versets Coraniques :

« Celui qui accepte l’esclavage ne peut être qu’un homme sans intelligence, un homme doté de son intelligence ne peut supporter l’esclavage. Certains défendent que l’esclavage fait parti de l’islam, Dieu vous a fait d’esclaves, cette expression est violente ; cette expression ne devrait pas sortir de la bouche d’un érudit qui maitrise le saint Coran.

Personne n’est né esclave, non, cela n’existe pas en islam, pourtant chez les Soninkés, l’esclavage est héréditaire, un père esclave, toute sa progéniture hérite son statut d’esclave ainsi de suite. Beaucoup d’érudits soninkés n’acceptent plus qu’on greffe l’esclavage coutumier, par ascendance dans le milieu soninké à l’islam. Ce qui est entre les soninkés actuellement est illégal !

Ceux qui disent qu’il faut poursuivre nos coutumes, cela fait parti de nos coutumes hérités de nos ancêtre, sachent, qu’il est interdit dans l’islam donc un péché pour tous les musulmans. On ne doit pas suivre le chemin de nos ancêtres dans l’ignorance, on ne doit pas suivre un chemin qui s’oppose à l’islam et son prophète (PSL). Les gens savent très bien la vérité stricte mais refusent de la prendre en se mettant à porte à faux avec la loi divine……..(…) »

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=APm6p6Bvm8s&feature=youtu.be