Organisation d’une rencontre-débat sur le rôle des médias dans la lutte contre l’incitation à la haine et la distinction

, par  masterEveil , popularité : 11%

‘’Le rôle que doivent jouer les médias dans la lutte contre l’incitation à la haine et à la distinction et pour la défense des constantes nationales’’, était le sujet d’une rencontre- débat, organisée, mardi matin à Nouakchott, par le ministère de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement au profit des représentants des différentes composantes du paysage médiatique national et des blogueurs, indépendamment de leurs orientations politiques, en plus des personnalités culturelles et académiques intéressées par les messages médiatiques.

Introduisant la rencontre, le ministre de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Me. Sidi Mohamed Ould Maham, a souligné que la Mauritanie a connu, au cours de la dernière décennie, grâce à la volonté du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, un bond qualitatif en matière de lutte contre les séquelles du passif humanitaire et de l’esclavage.

Il ajoute : la création de l’agence Tadamoune, qui a œuvré pour la construction des écoles et dispensaires dans les quartiers précaires pour rapprocher les services de base de ses populations, a permis à celles-ci de rompre de manière définitive avec leur passé malheureux. L’Etat restera ferme et intransigeant à l’endroit à toute tentative de nature à saper les constantes nationales, surtout l’unité nationale et la paix sociale.

Au sujet du rôle attendu des médias dans le domaine, le ministre a souligné que les médias exercent un rôle fondamental dans la vulgarisation de l’esprit de fraternité, d’entente et d’estime dans les rangs des citoyens, appelant à ‘’l’utilisation des réseaux sociaux au service d’une Mauritanie unifiée, cohabitée avec soi, sécurisée et stable’’.

L’occasion a été donnée, par la suite, aux journalistes et blogueurs pour exprimer leurs points de vue et soulever leurs questions.

Ces derniers ont axé leurs interventions sur la nécessité de barrer la route devant les auteurs de la haine et de la discrimination, tout appelant à mettre les écrits au service de ce combat pour préserver l’harmonie et la cohérence de notre société.

En réponse, le ministre de la culture a exhorté les journalistes et blogueurs à cibler et commencer par les valeurs communes avant d’évoluer vers celles de nature à renforcer la complémentarité et la cohésion entre tous les éléments de notre société.

La rencontre s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement et des directeurs généraux de l’AMI, de la RM, d’El Mauritania et de la TDM, en plus du maire de Tevragh-Zeina et des responsables du département de la culture, de l’artisanat et des relations avec les relations avec le parlement.

AMI


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)