Ould Daddah décline une invitation du Président

, popularité : 100%

Report des élections : La COD en mauvaise posture !

Les scrutins législatifs et municipaux se tiendront désormais en novembre 2013. Ce qui pour les opposants est chose louable, mais insuffisant pour garantir la crédibilité de ces prochaines consultations. Toujours indécise, la COD attend encore de voir le pour et le contre de ce report pour livrer à l’opinion son point de vue sur le nouvel agenda électoral.
A l’heure actuelle, où un profond désaccord secoue les rangs de l’opposition modérée après le nouveau report des élections, notamment des trois partis de cette coalition regroupés sous la bannière (AP- Alliance patriotique), la COD, que des observateurs pensent être plus jamais exposée à des risques d’implosion, en raison de la nouvelle donne politique, s’efforce de son mieux pour afficher une force politique soudée difficile à désintégrer.
Malgré les appels lancés par certains partis membres à leurs militants pour s’enregistrer au Ravel et s’inscrire sur les listes électorales, la COD affirme maintenir toujours l’option de boycott en attendant sa réunion imminente pour prendre une décision par rapport au dernier report des élections annoncé par la Ceni.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Ould Daddah décline une invitation du Président

Le chef de file de l’opposition mauritanienne Ahmed Ould Daddah, président du Rassemblement des forces de progrès( RFD), aurait décliné une demande de rencontre adressée à sa personne, par l’intermédiaire d’un tiers, par le président Mohamed Ould Abdelaziz. Motif : aucun intérêt d’un tel tête-à-tête à l’heure actuelle, a affirmé le RFD dans un communiqué relatif à cette invitation présidentielle. Le parti de Ould Daddah dit également vouloir éviter d’envoyer un message ambigu à l’opinion mauritanienne, considérant qu’une telle rencontre ne présente aucun intérêt dans le contexte politique actuel du pays. En revanche, le parti déclare demeurer fidèle à sa ligne politique tout en s’attachant aux conditions de participation aux prochaines législatives et municipales déjà définies par la COD (Coordination de l’Opposition Démocratique) qui exige une supervision politique crédible, une mise en place d’institutions électorales fiables, une garantie de la neutralité de l’Etat et une préparation matérielle et technique suffisante des élections.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Les terroristes du Mali et de Mauritanie déclarent la guerre sainte à la France

Des groupes terroristes du Mali et de Mauritanie liés à Al-Qaïda ont déclaré la guerre sainte (le djihad) à la France. Un communiqué mis en ligne sur Internet fait état de l’alliance entre le Mouvement pour l’unité et le djihad en Afrique de l’Ouest implanté au Mali et les Brigades des masqués mauritaniens fondées par le célèbre terroriste Mokhtar Belmokhtar. La nouvelle formation est baptisée Sentinelles. Précédemment Belmokhtar avait dirigé des groupes terroristes clandestins en Algérie et il était à l’origine du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (ex-GSPC) ayant organisé en janvier dernier l’attaque du complexe gazier d’In Amenas dans l’Est de l’Algérie dans laquelle 42 otages ont été tués. Les terroristes déclarent qu’ils sont disposés à intensifier les attaques contre les sites français dans le Sahel en vue d’obtenir le retrait du contingent militaire du Mali.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
47 policiers grévistes placés en garde à vue

Les quarante-septe policiers qui étaient en grève de la faim, à Timbedra (Est Mauritanie), ont été rapatriés et placés en garde à vue à Nouakchott. Cette décision vient après l’échec des tentatives du directeur adjoint de la Sûreté nationale mauritanienne de mettre fin à leur grève. Les grévistes (des agents, des brigadiers et un brigadier chef) appartiennent à la troisième compagnie de la Police de Nouakchott, protestent, depuis samedi, contre le non versement de prime pour accompagnement du cortège présidentiel dans l’Est du pays. Chacun réclame 9 jours de prime à raison de 5000 UM par jour, soit un totale de 45000 UM. Aux dernières nouvelles, on apprend de sources non concordantes que les flics grévistes peuvent s’exposer à des mesures disciplinaires dont probablement leur affectation et au pire des cas leur radiation.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

La grève est finie à la mine d’or de Tasiast

Les employés de la mine d’or de Tasiast en Mauritanie ont mis fin la semaine dernière à un mouvement de grève entamé le 8 août, a annoncé le groupe canadien exploitant, Kinross Gold. Les salariés de cette troisième plus importante mine d’or au monde, située à 400 kilomètres au nord-est de Nouakchott, ont "commencé à reprendre le travail", a indiqué le groupe minier dans un communiqué. Cette grève avait été déclenchée par les employés pour obtenir des augmentations de salaires et une meilleure couverture médicale. Le groupe Kinross Gold n’a pas donné les détails de l’accord de reprise du travail dans sa mine, se bornant à indiquer que l’impact serait minime pour les résultats du groupe. "L’impact de la grève sur la production d’or à Tasiast a été minimal et ne devrait pas avoir de répercussions sur les objectifs de production en 2013 pas plus que sur les coûts de production", a expliqué le groupe en laissant entendre que les revendications salariales n’avaient pas été satisfaites. Tasiast Mauritanie, filiale du groupe canadien, avait indiqué au tout début du mouvement de grève que sur les six points de la plateforme de revendications, cinq avaient "fait l’objet d’un accord".

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Tokyo accorde 11 camions au CSA

Le Commissariat à la Sécurité Alimentaire (CSA) a reçu Onze camions type HINO (filiale de TOYOTA), qui sont arrivés au port de Nouakchott début août. Il s’agit de 10 camions de transport et d’un camion atelier afin d’en assurer l’entretien et la réparation sur le terrain. Cette acquisition d’un montant de 450 millions d’Ouguiyas, a été rendue possible grâce à la coopération japonaise à travers son aide alimentaire pour la Mauritanie. Depuis son ouverture en 2009, l’Ambassade du Japon en Mauritanie accorde une aide alimentaire chaque année d’un montant d’un milliard 773 millions d’Ouguiyas, dans le cadre de l’Aide Alimentaire 2012. Ce système permet au Gouvernement de Mauritanie d’accumuler le fonds de contrepartie, grâce auquel il peut mener différents projets de développement socio-économique, selon le communiqué.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Un commerçant mortellement poignardé à Linguère

Un commerçant âgé d’une quarantaine d’années a perdu la vie jeudi à Barkédji, dans le département de Linguère (nord), après avoir reçu un coup de couteau d’un homme, arrêté par la gendarmerie, selon le sous-préfet de la localité, Amadou Wagué. La victime aurait reçu ce coup mortel d’un habitant du village de Barkédji. Le meurtrier présumé, âgé de quarante ans, a été arrêté par la gendarmerie quelques heures après son forfait. Les deux hommes se seraient querellés au marché hebdomadaire qu’abrite ce village. La victime résidait dans la ville de Linguère et s’adonnait au commerce en sillonnant les nombreux marchés hebdomadaires du département. Son a été acheminé à l’hôpital régional Maguette Lô de Linguère.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Bradley ou Chelsea Manning ? La presse dans l’embarras

Le soldat américain Bradley Manning, qui vient d’être condamné à 35 ans de prison pour avoir transmis 70 000 documents confidentiels à Wikileaks, a annoncé son projet de changer de sexe. Un vrai casse-tête pour les journalistes. Bradley Manning lors de son audition préliminaire à Fort Meade, dans le Maryland, le 8 janvier 2013 a indique : "Je suis Chelsea Manning, je suis une femme." Au lendemain de sa condamnation à 35 ans de prison pour espionnage, le soldat Bradley Manning a publié un communiqué diffusé sur la chaîne NBC, dans lequel il affirme commencer un traitement hormonal pour devenir une femme. Le jeune homme de 25 ans a également demandé aux médias de l’appeler Chelsea Manning et d’utiliser le pronom féminin "elle" pour le désigner. La presse américaine se pose donc une question (primordiale) depuis cette annonce : doit-on l’appeler il ou elle ? Pour le quotidien en ligne Politico, ce changement de sexe constitue un véritable "challenge" pour les journalistes, qui "doivent lutter pour utiliser le pronom approprié". Pour l’instant, l’agence de presse américaine Associated press (AP), Reuters et le New York Times le désignent toujours en tant que mâle. "AP le fait franchement, sans s’excuser, explique Politico, alors que Reuters et le Times font leur maximum pour employer le minimum de pronoms" ("WikiLeaker Manning says wants to live as a woman"). Politico a directement posé la question aux grands médias américains et publie leurs réponses sur le cas Manning. Ainsi, AP utilisera un pronom féminin pour le désigner "lorsqu’il aura acquis les caractéristiques physiques de l’autre sexe". Même chose pour Politico. Le Washington Post reste plus évasif, confirmant l’emploi de "il" "pour l’instant, mais cette position sera réévaluée en temps voulu". De son côté, le Huffington Post a déjà décidé de passer de "il" à "elle" pour désigner le soldat / la soldate.

Navigation


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)