Ouverture du 5ème Sommet du G 5 Sahel à Ouagadougou en présence du chef de l’Etat nigérien

, par  masterEveil , popularité : 12%

Le Chef de l’Etat nigérien Issoufou Mahamadou, président en exercice de G5 Sahel a pris part mardi 5 février à Ouagadougou, Burkina Faso aux cotés de ses pairs du Burkina, du Mali, du Tchad et de la Mauritanie à l’ouverture du 5ème sommet des chefs d’Etat de cette organisation régionale.
La réunion d’Ouagadougou sera consacrée à la fixation des grandes orientations et les options stratégiques de l’organisation.
En prélude au sommet des chefs d’Etat, le conseil des ministres de l’organisation s’était réuni à Ouagadougou au cours de laquelle le secrétaire permanent a fait le bilan 2018, se félicitant des acquis économiques et sécuritaires. Mamane sambo Sidikou a aussi soumis les besoins de financements estimés à plus de 1500 milliards de FCFA pour l’opérationnalisation de la force conjointe regroupant les troupes des 5 pays membres.
Le G5 Sahel vise à mutualiser les actions pour le développement et la lutte contre l’insécurité dans cette sous-région en proie à l’insécurité alimentée en grande partie par la pauvreté et les changements climatiques. Le G5 est un regroupement de 5 pays du Sahel engagés dans la lutte contre le terrorisme au Sahel. Il s’agit du Burkina Faso ; de la Mauritanie ; du Mali ; du Tchad et du Niger.
La rencontre de Ouagadougou fait suite à celle de N’Djamena (Tchad, 2015), de Nouakchott (Mauritanie, 2016), Bamako (Mali, 2017) et Niamey (Niger, 2018).
Le chef de l’état nigérien est accompagné dans ce déplacement de son directeur de cabinet le ministre Ouhoumoudou Mahamadou, du ministre des affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration Africaine et des nigériens à l’extérieur Kalla Ankouraou, du ministre de la défense Kalla Moutari et du ministre du plan Kané Aichatou Boulama.

anp.ne


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)