PETRONAS pourrait mettre fin à l’exploitation du champ pétrolier chinguitty

, par  masterEveil , popularité : 13%

L’opérateur pétrolier malaisien PETRONAS peine à poursuivre l’exploitation pétrolière OFF SHORE du puits Chinguitty, situé à 65kms de Nouakchott.

La société Malaisienne vient d’exhorter l’Etat mauritanien a assouplir sa fiscalité pour lui permettre d’exploiter rationnellement le puits Chinguity.

L’opérateur pétrolier est confronté à un sérieux problème de rentabilité financière depuis plusieurs années. La production journalière, peine à dépasser 6000 baril par jour. Une situation aggravée par la chute des cours du pétrole sur le marché mondial.

Face à cette contre-performance productive et financière, Petronas a mis en garde les autorités publiques d’un éventuel retrait si des avantages fiscaux ne lui sont pas accordés d’ici mai 2017.

Rappelons qu’en 2008, l’établissement avait racheté les actifs de la société australienne WOODSIDE à hauteur de 400 millions de dollars. Une entrée au capital qui n’a pas jusqu’à présent porté ses fruits avec une production journalière loin des 75000 barils annoncés.

Créé en 1974, Petronas est classé parmi les plus grandes sociétés Fortune Global 500 au monde. Mais depuis la baisse des cours du pétrole, elle rencontre des difficultés financières, l’obligeant à réduire son budget de dépenses en immobilisations de 2 milliards de dollars en 2015.

M21


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)