Paris et Ryad Ok pour investir 200 millions d’euros au Sahel

, par  masterEveil , popularité : 6%

L’Agence française de développement (AFD) et le Fonds saoudien de développement ont signé en début de semaine, à l’occasion de la visite en France du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, un mémorandum de coopération qui prévoit un investissement conjoint de 200 millions d’euros dans des projets en Afrique, notamment au Sahel.

Le mémorandum prévoit « une coopération renforcée, un dialogue stratégique et des cofinancements », mais aussi 100 millions d’euros de la part de chacun des partenaires sur des projets en Afrique, « tout particulièrement au Sahel », précise l’AFD dans un communiqué.

Lors d’une conférence de presse tenue mardi dernier conjointement avec le prince héritier Mohammed ben Salmane, le président français Emmanuel Macron a également annoncé un renforcement de la coopération franco-saoudienne au Sahel, au-delà du soutien à la force régionale G5 Sahel (associant Mauritanie, Mali, Tchad, Niger et Burkina Faso) créée pour lutter contre le jihadisme.

Ryad a annoncé une contribution de 100 millions d’euros au profit de cette force antijihadiste, ce qui en fait le premier bailleur de fonds du G5 Sahel, dont les besoins de départ étaient estimés à 450 millions d’euros.
Afrique7.com


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)