Pourquoi le président du sénat n’est pas de la table à la conférence de presse de ce soir ?

, par  masterEveil

Des fuites d’informations concernant la conférence de presse que tiendra ce soir le Président de la République confirment à » Essevir.mr » que le président du Sénat Mohsen Ould El-Haj ne sera pas de la table malgré l’invitation adressée au deuxième président de la Chambre parlementaire, Mohamed Ould Beylil et aux chefs des partis d’opposition dialoguiste.
En raison du caractère politique qui dominera la conférence présidentielle , cette exclusion ne peut s’expliquer qu’en raison de l’affront public exprimé ,vendredi 17 mars 2017 ,par les sénateurs en rejetant les amendements constitutionnels proposés par le gouvernement.
 » Essvir.mr » qui rapporte l’information estime que l’exclusion du president du sénat s’inscrit dans le cadre d’un » nettoyage » de la majorité presidentielle , si l’on envisage s’orienter vers un referendum populaire pour faire passer les amendements constitutionnels.
C’est aussi un « message disciplinaire » adressé à ceux , de la majorité, qui contestent le projet de ces amendements.
On y voit également, si l’exclusion de Mohsen se confirme , que le président Ould Abdel Aziz se passe de plus en plus de ses soutiens de proximité politico-sociale.
Ould El Haj prendra le chemin des deux autres hommes d’affaires : Mohamed Ould Bouamatou et Ahmed Baba Ould El Mamy et avant eux Ely Ould Mohamed Vall, dans une liste susceptible d’augmenter.
Les propos du Président Ould Abdel Aziz et les traits de son visage ce soir, révéleront une partie importante de son plan pour gérer la phase suivante, et l’action punitive qu’il envisage contre ceux que la majorité appelle désormais : « ennemis de la patrie ».

Essevir.mr via Adrar-info