Présidentielle 2019 : L’opposition écrit à des ambassadeurs occidentaux sur le cas de Bouamatou

, par  masterEveil , popularité : 15%

Les forces de l’opposition ont appelé certains ambassadeurs occidentaux à Nouakchott à intervenir auprès des autorités mauritaniennes afin d’annuler le mandat d’arrêt émis contre l’homme d’affairesMohamed Ould Bouamatou. 

« Nous vous serions infiniment reconnaissants, si vous envisagez de faire part de vos inquiétudes sur son cas auprès des autorités mauritaniennes et de demander la levée des poursuites engagées contre lui à cette fin », ont écrit les partis de l’opposition signataires dudit courrier, qui remercie les diplomates destinataires pour leur aide apportée dans ce cadre (fac-simulé).

La commission chargée de choisir le candidat unique de l’opposition aux prochaines élections de juin 2019, œuvre afin de rencontrer le candidat Bouamatou, ajoute la correspondance, selon laquelle, le mandat d’arrêt dont fait l’objet l’intéressé, entrave cette rencontre souhaitée, précisant également, que Bouamatou est menacé d’arrestation.

La lettre inscrit par ailleurs le mandat d’arrêt contre l’homme d’affaires et opposant vivant à l’exil Bouamatou dans le cadre de visées vindicatives, en raison de ses positions hostiles au pouvoir et de son soutien aux droits de l’homme.

Les partis signataires de la lettre sont : l’UFP, RFD, Tawassoul, CD, Al Moustaghbal, Hatem, MCD, Pole des Indépendants au sein du FNDU. 

 Cridem 


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)