Prix à la pompe : Il n y aura pas de baisse dit le Gouvernement

, par  Webmastrer , popularité : 33%

Le prix du diesel n’a pas baissé en Mauritanie, malgré la chute des cours mondiaux de l’or noir et la décision de certains pays voisins dont le Sénégal de répercuter localement cette baisse sur le commerce intérieur, boostant de façon spectaculaire le pouvoir d’achat des consommateurs. Impatients de voir la Mauritanie s’engager dans le même processus, des citoyens dont des journalistes, des automobilistes et des transports ont manifesté ces derniers jours pour presser le gouvernement de revoir à la baisse les prix du carburant. Un appel resté vain qui suscite aussi des grincements de dents de certains politiques notamment de l’opposition, exigeant au pouvoir de Nouakchott de répercuter la chute des prix du pétrole sur le carburant.
Mais contre toute attente de l’opinion, le gouvernement a clairement affirmé au cours d’une conférence de presse sanctionnant la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, n’entreprendre pour le moment aucune mesure visant à baisser les prix des hydrocarbures.
Répondant à la question relative au maintien du prix du carburant dans le pays malgré la chute des cours du pétrole à l’échelle mondiale, le ministre des relations avec le parlement et de la société civile et Porte-parole du Gouvernement Mohamed Lemine Ould Cheikh a évoqué la décision prise par les pays du Golfe exportateurs de l’or noir, relative à l’allégement des subventions accordées aux dérivés pétroliers, afin d’augmenter les prix locaux, affirmant qu’en conséquence la Mauritanie ne peut pas baisser les siens, a-t-i dit.
Je ne connais les mobiles qui ont conduit les Etats voisins à baisser les prix de ces matières, bien que ces pays ne peuvent contrôler les cours pétroliers sur les marchés internationaux a dit le Porte-parole du Gouvernement.
Le ministre s’est dit enfin surpris par l’intérêt accordé par les médias nationaux à ce type de sujets secondaires au moment où les autorités sécuritaires viennent de réaliser au terme d’une opération « héroïque et remarquable », un exploit beaucoup plus important avec l’arrestation du salafiste évadé a-t-il dit.
Rappelons que des jeunes activistes avaient organisé au carrefour Madrid à Nouakchott une manifestation pour protester contre les prix élevés des hydrocarbures en Mauritanie. Les manifestants ont demandé aux autorités mauritaniennes de diminuer les prix des hydrocarbures à l’image de plusieurs pays encouragés pour cela par la baisse substantielle du pétrole sur les marchés internationaux. Pour faire pression sur les autorités, les manifestants ont proposé le boycott de l’achat des hydrocarbures dont les prix anormalement élevés influent largement sur ceux des produits de première nécessité.