Production de 8125 kg d’or en 2014 en Mauritanie...Commentaire de la réunion du Conseil des ministres

, par  Webmastrer , popularité : 15%

AMI - Les ministres des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement et du pétrole, de l’énergie et des mines, respectivement Dr. Izidbih Ould Mohamed Mahmoud et Mohamed Ould Khouna, ont commenté jeudi les résultats de la réunion du Conseil des ministres.

Le ministre des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement a indiqué que le conseil a examiné et adopté un ensemble de projets de décrets dont certains portent sur l’attribution ou le renouvellement de permis de recherches pour les substances du groupe 4 et du groupe 2 (uranium et autres éléments radioactifs, or et substances connexes au profit de société opérant en Mauritanie.

Le ministre du pétrole, de l’énergie et des mines a souligné, pour sa part, que le conseil des ministres a décidé l’attribution ou le renouvellement de permis de recherche au profit de certaines sociétés qui se sont acquittées, a-t-il dit, des taxes dues, précisant que le total des taxes versées au cours de l’année 2014 a atteint 1,8 milliard ouguiya.

Evoquant le domaine de la production minière, le ministre a indiqué que la production du fer au cours de l’année écoulée a atteint 13,45 millions de tonnes alors que celle de l’or a été de 8.125 kg et celle du cuivre de 32 milles tonnes.

Le ministre a souligné, par ailleurs, que le secteur des mines continue d’apporter une contribution appréciable au budget de l’Etat, précisant qu’en dépit de la baisse des prix pétroliers, ce sous-secteur contribue toujours dans le budget de l’Etat, à travers les prospections menées par les sociétés.

Il a enfin noté que l’organisation Transparency Internationale a affirmé en ce qui concerne les industries extractives que toutes les activités relatives à ces industries en Mauritanie s’effectuent dans la transparence totale et que les chiffres présentés par les sociétés sont conformes à ceux du gouvernement.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)