Rejet des amendements constitutionnels : Le FNDU et le RFD félicitent et saluent le courage des sénateurs

, par  masterEveil , popularité : 14%

« Les amendements constitutionnels futiles que le pouvoir cherchait à imposer sont tombés. La volonté du peuple mauritanien qui refuse le tripatouillage de sa constitution et la mutilation de son drapeau national.
L’écrasante majorité des sénateurs s’est rangée du côté du peuple faisant échec aux amendements par lesquels le pouvoir voulait diviser davantage les mauritaniens, bafouer leurs symboles, les détourner de leurs vrais problèmes afin d’exécuter son agenda unilatéral.
Trente-trois sénateurs contre vingt ont voté contre ces amendements ce qui démontre un rejet massif de cette mascarade, malgré les pressions, les menaces et les tentatives de corruption que le chef du pouvoir et ses hommes de main ont exercé de manière inconvenante contre les parlementaires.
Le FNDU :
- Présente ses félicitations les plus vives et les plus sincères aux sénateurs qui ont suivi leurs consciences en refusant de plier devant l’intimidation et le chantage pour se ranger du côté de leur peuple. Salue les députés qui se sont dressé contre cette manœuvre à l’Assemblée Nationale.
- Présente ses félicitations à l’ensemble du peuple mauritanien et à toutes les forces patriotiques qui ont contribué à faire échec à ces amendements puérils.

Le RFD salue « le courage des sénateurs »

Le rassemblement des forces démocratiques (RFD) a qualifié de « position honorable » celle des sénateurs qui ont rejeté vendredi les amendements constitutionnels proposés par le gouvernement.
Selon le communiqué de ce parti distribué vendredi soir, « le vote des sénateurs contre les amendements constitutionnels, est une expression de refus des parlementaires de toucher aux acquis et aux symboles du peuple mauritanien de cautionner le tripatouillage de la constitution au moment où la scène politique dans le pays connait de profondes divisions. »
Le RFD ajoute que « cette position honorable » des sénateurs intervient au lendemain du rejet par les partis politiques d’opposition, les syndicats, les organisations de la société civile, les dirigeants d’opinion et les citoyens de ces amendements non justifiés.
Le parti a loué ce qu’il a appelé « le sursaut national courageux, la noblesse et le courage des sénateurs en rejetant les amendements constitutionnels, avant de les féliciter et féliciter le peuple mauritanien pour cette victoire contre la tyrannie ».
Le parti a invité toutes les forces vives de la nation à serrer les rangs pour faire face aux tentatives du régime d’entraîner le pays dans une entreprise dangereuse et des risques non calculés.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)