Relations avec les voisins : Le Forum déplore la fabrication de « crises diplomatiques »

, par  masterEveil , popularité : 16%

L’opposition mauritanienne rassemblée au sein du FNDU, inscrit les divergences de points de vue entre la Mauritanie et ses voisins, principalement le Maroc et le Sénégal, dans le cadre d’une « fabrication des crises diplomatiques », manifestant pour la circonstances ses inquiétudes quant aux discours officiels, non dépourvus de menace contre les voisins.
L’opposition a exprimé sa « profonde inquiétude » quant au discours « de menace » que les médias publics et le cercle du pouvoir véhiculeraient à l’endroit de pays « voisins, frères » et « amis traditionnels »
Le Forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU), a évoqué dans ce contexte la « tension qui monte de nouveau » avec le Sénégal après la médiation menée par le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz en Gambie.
Le FNDU s’est interrogé si la médiation mauritanienne en Gambie devait « sauver Jammeh et de lui permettre de piller les biens de son peuple » ou devait soutenir "les peuple et président élu de la Gambie".
Le FNDU a rappelé que sous le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz, les relations diplomatiques avec l’Algérie et avec le Mali ont connu des moments de « détérioration » « sans que personne ne comprenne les raisons ».
L’opposition a aussi indiqué que les relations entre la Mauritanie et le Maroc sont toujours « détériorées » « malgré la bonne intention » affichée par le royaume chérifien après les déclarations de Chabat
Le Forum a également condamné la "fabrication de crises diplomatiques » pour satisfaire des « désirs personnels ». Le FNDU a exprimé son refus de se servir de la diaspora mauritanienne comme « une arme contre leurs pays » d’accueil.
L’opposition a par ailleurs accusé le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz de "créer des tensions internes en autorisant des partis racistes et satellites du pouvoir" et en "encourageant des voix extrémistes contre les voix de sagesse".


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)