Report du procès des militants antiesclavagistes

, par  Webmastrer , popularité : 8%

Quelques heures après son ouverture ce mercredi 03 août à Nouakchott, le procès des 13 militants de l’organisation antiesclavagiste IRA-Mauritanie a été reporté jusqu’à lundi prochain.
Me Brahim Ould Ebetty, parmi les avocats de la défense, a évoqué "un vice de forme" en qualifiant le Ministère de l’Intérieur de « juge et partie ».
L’avocat a confié a Alakhbar que le Département de l’Intérieur, "qui se porte partie civile a, lui-même, dirigé l’enquête dans l’affaire".
Les avocats de la défense ont aussi contesté la qualification des faits de flagrant délit.
Ces militants antiesclavagistes sont accusés entre autres d’ « agression contre les forces de l’ordre, de saccage de biens publics et privés et d’appartenance à une organisation non reconnue ».
La première arrestation de ces militants antiesclavagistes a eu lieu au lendemain des affrontements entre les forces de l’ordre et des habitants d’un bidonville situé dans l’Est de la capitale mauritanienne, Nouakchott.
Les affrontements avaient fait des blessés des deux côtés. Un bus de la police a été incendié. Il en était suivi une série d’arrestations de membres d’IRA-Mauritanie, accusés d’avoir incité lesdits habitants à la violence. L’organisation a démenti ces accusations.
La vague d’arrestations de militants d’IRA Mauritanie a débuté le jeudi 30 juin, date du décernement, par le Gouvernement américain, du Prix des héros contre l’esclavage et la traite des personnes aux présidents et vice-présent de IRA-Mauritanie à savoir Biram Dah Abeid et Brahim Bilal Ramdhane.
Biram Dah Abeid et Brahim Bilal Ramdhane ont reçu ce prix américain après avoir passé 17 mois en prison suite à l’organisation d’une caravane contre « l’esclavage foncier ».
Les deux militants antiesclavagistes avaient été arrêtés le 11 novembre 2014 à Rosso (Sud-Mauritanie) parmi d’autres militants de défense des droits de l’homme, puis condamnés à deux ans de prison pour « offense et désobéissance à la force publique ».
IRA-Mauritanie est une organisation non reconnue qui milite contre l’esclavage. Son président Biram Dah Abeid, prix des Nations unies pour les droits de l’homme-2013, est arrivé en deuxième position aux élections présidentielles de juin 2014.

Alakhbar


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)