SÉNÉGAL : Assouplissement du couvre-feu de 23h à 5h du matin.

, par  masterEveil , popularité : 90%

Le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye vient d’annoncer ce jeudi 4 juin courant de nouvelles mesures d’assouplissement au Sénégal dans le cadre de l’état d’urgence.

Selon le ministre de l’intérieur, le couvre-feu a été assoupli de 23h à 5h du matin. Le ministre de l’intérieur a regretté les manifestations qui ont éclaté un peu partout dans le pays ayant causé l’arrestation de plus de 200 personnes.

Il a appelé au calme et au respect des mesures prises par le Gouvernement.

La police sénégalaise a interpellé mercredi 3 juin plus de 70 personnes, après de violentes manifestations dans plusieurs villes du pays pour réclamer la fin du couvre-feu instauré en mars pour endiguer la progression du Covid-19, a-t-on appris de source proche du dossier.

Les manifestations avaient démarré mardi derniers et se sont prolongées dans la nuit, dans un pays qui compte 3 932 contaminations et 45 décès au 4 juin dus au nouveau coronavirus, et où les restrictions imposées par l’état d’urgence sanitaire sont de plus en plus contestées.

Dans la ville de Touba, siège de la puissante confrérie des mourides, à 200 kilomètres à l’est de Dakar, le bilan est de « trois véhicules d’intervention de la police et une ambulance brûlés, le centre de traitement des malades du Covid-19 attaqué, les vitres de la [compagnie nationale d’électricité] Senelec caillassées », a indiqué à l’AFP un haut responsable sénégalais s’exprimant sous le couvert de l’anonymat.

Les manifestations ont également touché Mbacké, voisine de Touba, où des jeunes ont érigé des barricades et brûlés des pneus, ainsi que Diourbel (centre) et Tamba (est). « Le nombre d’interpellés s’élève à 74, à savoir 29 à Touba, 38 à Mbacké, 2 à Diourbel et 5 à Tamba », a déclaré mercredi en fin de journée une source proche du dossier ayant également requis l’anonymat.

Agences 


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)