Sécurité : Un réseau de voleurs de véhicules démantelé

, par  masterEveil , popularité : 10%

La sûreté mauritanienne a réussi à démanteler un réseau spécialisé dans le vol de véhicules et à interpeller les membres présumés, âgés de 25 à 45 ans, nous ont révélé des sources sécuritaires.
Selon les explications fournies par nos sources, le démantèlement de cette bande est intervenu après quelques jours d’enquête, menée à Nouakchott, ainsi que dans trois autres wilayas du pays.
La genèse de cette affaire remonte au mois de septembre dernier, lorsque des membres de ce réseau avaient été appréhendés en flagrant délit au moment où ils s’apprêtaient à voler un véhicule en stationnement dans un quartier périphérique, au sud de Nouakchott.
Interrogés dans les locaux de la police judiciaire, les suspects ne tarderont pas à reconnaître les faits, permettant ainsi aux policiers de récupérer un important nombre de véhicules à Aleg et Rosso, précise une source de presse.
Au début de cette semaine, la police de Rosso, a envoyé quelques 20 voitures saisies à la police de Nouakchott chargée du dossier et à Aleg 15 autres voitures ont été immobilisées devant la Direction régionale de la sûreté du Brakna.
Cette enquête permettra au départ d’arrêter 8 personnes, dont 2 devaient être ont été présentées devant le magistrat instructeur près le tribunal de Nouakchott-Ouest, qui a ordonné la mise en détention préventive de 7 membres, et de placer un autre sous contrôle judiciaire pour « association de malfaiteurs, vol qualifié en bande, faux et usage de faux ». Des sources précisent, par ailleurs, que dans le cadre de cette même affaire, d’autres membres du réseau demeurent activement recherchés.
Au sujet des véhicules ciblés par ce réseau, des sources citent plusieurs marques, dont Mercedes 190, Renault 21 et Avensis et de rajouter que les membres du réseau écoulaient leur butin de deux manières distinctes. Soit ils recouraient à des complicités pour revendre les voitures, après avoir procédé à la falsification de leurs documents de circulation et de leurs numéros de série respectifs, soit ils les démontaient pour les revendre en pièces détachées.

Par A.Sidi
Tawary

Navigation


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)