Sénégal : Brûlé vif par son épouse, Khadim Ndiaye a succombé à ses blessures, le père de la présumée coupable prône l’application de la loi

, par  masterEveil , popularité : 56%

Du nouveau dans l’affaire dite de la « pyromane des Maristes » du nom de cette femme qui a brulé vif son époux à cause d’une histoire de coépouse. La victimeKhadim Ndiaye Search Khadim Ndiaye est décédé mercredi à Dakar, a appris KOACI.COM 

Nous vous informions de cette rocambolesque affaire de violence conjugale qui a défrayé la chronique au Sénégal depuis quelques temps. Une affaire qui continue de faire les gros titres dans la presse sénégalais avec, chaque jour, son lot de révélations. 

L’enquête ouverte par la Gendarmerie a révélé commentAïda Mbacké Search Aïda Mbacké , l’épouse deKhadim Ndiaye Search Khadim Ndiaye qui a succombé à ses blessures hier, mercredi 07 novembre, a mis le feu dans la chambre où se reposait son défunt mari.

Selon certaines sources proches du dossier, la dame aurait « menacé d’attenter à la vie du mari » si ce dernier qui, pour une plaisanterie, si elle en est une, persistait à vouloir convoler en seconde noce.

Le jour dudrame Search drame , une dispute a éclaté dans le couple. Par la suite, le mari s’était retiré dans sa chambre à coucher. 

C’est alors , notent les mêmes sources, que l’épouse s’est emparée du récipient contenant le liquide inflammable, qu’elle s’est empressée de verser à différentes endroits de l’appartement, toujours à l’insu de l’époux, resté dans sa chambre à coucher. Après quoi, la dame a mis le feu avant de prendre la direction à la sortie .

Intervenant dans ce débat, le père de la présumée coupable , un marabout de la famille religieuse de Touba (centre) a suggéré l’application de la loi contre sa fille . 

« Je ne cautionne pas l’acte de ma fille. Je le désapprouve totalement, je ne protège aucun talibé coupable de forfaiture, aux yeux de la loi, prévient le marabout. Je ne protège personne, fut-elle ma propre fille. Que la justice fasse son travail en toute liberté et en toute indépendance et que toutes les responsabilités soient situées. Que force reste à la loi et que la rigueur de la loi s’exécute. », a dit le religieux qui été aussi le marabout du défunt. 

Mais siSerigne Babacar Mbacké Search Serigne Babacar Mbacké parle ainsi, c’est que dit-il, « le prophète Mohammed (Psl) avait indiqué que même si sa fille Fatima Bint Rassoul avait volé, il lui aurait tranché la main. De la même manière, si on était dans un pays où on appliquait la Charia (loi islamique), j’allais moi-même faire appliquer la loi du Talion. »

Pour mémoire, brûlé au 3e degré,Khadim Ndiaye Search Khadim Ndiaye , admis en soins intensifs à l’Hôpital général de Grand Yoff est décédé, hier, mercredi 7 novembre. Il a été inhumé le même jour au cimetière musulman de Yoff. Il laisse derrière lui un fils et une fille, née la veille de son décès.

http://koaci.com/senegal

Navigation


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)