Session de formation pour d’experts africains sur la lutte contre le terrorisme à Alger

, par  masterEveil , popularité : 6%

 Une trentaine d’experts venant de 12 pays africains participent, depuis dimanche, jusqu’au 4 avril prochain, à Alger, à une session de formation sur le renforcement des capacités de lutte contre le terrorisme à travers l’éducation.

La session de formation, organisée par le Centre africain d’études et de recherche sur le terrorisme (CAERT), en collaboration avec l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) est l’occasion pour les participants, qui viennent des pays de l’Afrique du Nord et de l’Ouest, d’échanger des informations autour des mutations du phénomène du terrorisme.

Parmi les pays représentés figurent, notamment, la Tunisie, le Burkina Faso, le Mali, l’Égypte, la Libye, le Tchad, le Niger, la Mauritanie, ainsi que des experts du CAERT et de l’OTAN, signale-t-on.

Intervenant lors de la séance d’ouverture, le directeur du CAERT, le colonel Larry Gbevlo-Lartey Esq, a indiqué que la session de formation, ’’la première du genre’’, avait pour but de mettre à la disposition des participants des informations sur ’’les récentes mutations de la menace terroriste, tant dans sa nature que dans ses différentes manifestations’’.

Pour leur part, les formateurs de l’OTAN vont présenter les différents outils théoriques et pratiques utiles au renforcement de la lutte contre le terrorisme.

Des cas vécus seront également enseignés pour permettre aux participants de bénéficier des différentes expériences et d’être en mesure de les adapter à leurs contextes nationaux, a indiqué le directeur du CAERT.

Organe de l’Union africaine, dont le siège se trouve à Alger, le CAERT œuvre dans le cadre de la coordination des efforts inter-africains pour faire face à la menace terroriste, rappelle-t-on.

infosplusgabon.com


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)