Shell fait son entrée sur le marché mauritanien de l’exploration pétrolière

, par  masterEveil , popularité : 7%

Lundi, un communiqué de Shell a annoncé la signature avec le gouvernement mauritanien de deux contrats de partage de production pour l’’exploration et potentiellement la production de pétrole et de gaz dans les blocs offshore C-10 et C-19.

Une opération qui marque l’entrée de la firme anglo-néerlandaise dans le prometteur bassin d’exploration offshore de la Mauritanie. Shell contrôlera 90% de participations sur ces blocs et le reste reviendra à la société publique des hydrocarbures de la Mauritanie.

Après les approbations réglementaires, shell installera un bureau dans la capitale, Nouakchott, puis lancera les activités d’exploration, en commençant par le retraitement et l’analyse des données sismiques existantes ainsi que l’acquisition de nouvelles données. Aucun de ces deux périmètres ne se trouve près de la frontière avec le Sénégal où Kosmos Energy a enregistré six importantes découvertes de gaz et de pétrole avec son partenaire BP.

Andy Brown, responsable de l’amont de Shell s’est dit heureux de la signature de cet accord et a ajouté que Shell est impatient de travailler avec le gouvernement et le peuple mauritaniens, en apportant son expertise et sa capacité technique pour aider à développer le secteur énergétique émergent du pays.

De son côté, le ministre mauritanien du pétrole Mohamed Ould Abdel Vetah a indiqué que « l’entrée de Shell dans l’offshore représente une valeur ajoutée importante pour les activités d’exploration et contribuera à maintenir le dynamisme du secteur énergétique en Mauritanie. ».

Les blocs C-10 et C-19 sont situés au large de la Mauritanie dans des profondeurs d’eau allant de 20 à 2 000 mètres. La superficie totale de deux blocs est d’environ 23 675 km². Par ailleurs, Shell a convenu avec Chariot Oil & Gas d’un droit de rétrocession pour une participation directe de 10% à 20% dans le bloc C-19 à une date ultérieure, sous réserve de l’approbation habituelle du gouvernement.
Algerie-eco.com


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)