Société | pour une solidarité avec Assane [PhotoReportage]

, par  masterEveil , popularité : 11%

Stoïque, l’homme traine sa souffrance depuis deux décennies. Assane Baby comme l’appellent ses amis, a la rotule cassée, l’os que vous voyez sur la photo est sorti du genou, la plaie toujours infectée n’arrive pas à se cicatriser et reste purulente.

L’homme a tapé à toutes les portes, même à celle de la présidence au mois de juin dernier sans réponse. Cet ancien footballeur hors pair, a fait les beaux de l’équipe de la police et de la Linguère de St-Louis.

Disciple de feu Yacoub Ould Cheiklh Sidiya, (voir photo) c’est un fervent croyant qui n’attend que d’être aidé par de bonnes volontés ; car avec sa pension de retraite, il ne peut faire face à une opération chirurgicale à l’étranger. Avec une rotule en moins, à moins d’un miracle, l’imputation n’est pas à écarter.

Le Calame n° 1004 parle de son calvaire, et interpelle la communauté mauritanienne sur son cas, récemment un collègue à lui Seyni Sall a lancé un SOS pour ce brigadier de police, que l’état doit soigner, car fonctionnaire de la fonction publique. « Mais nous sommes dans un pays où tout se négocie, si vous n’avez pas de bras longs, point de salut pour vous » confie-t-il.

Il serait le cousin d’un ancien haut gradé de l’armée, ils portent le même nom, et nul mieux de cet homme n’est indiqué pour lui tendre la perche.

ADN
Cridem


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)