Soudan : Béchir destitué par l’armée (Défense)

, par  masterEveil , popularité : 6%

Selon le ministre, des dirigeants ont été arrêtés dont Omar Al-Bachir​. Un conseil militaire va administrer le pays pendant une période transitoire de deux ans.

L‘état d’urgence est décrété pour 3 mois et l’espace aérien est fermé pendant 24 heures.

- Le puissant service de renseignement au Soudan (NISS) annonce la libération de tous les prisonniers politiques du pays, selon l’agence officielle Suna.

raid à Khartoum dans les locaux d’un groupe lié au Parti du Congrès National
Cette annonce intervient alors qu’une immense foule réclamant le départ du président Omar el-Béchir, au pouvoir depuis trois décennies, est réunie à Khartoum, dans l’attente d’une annonce “importante” de l’armée.

- Des soldats soudanais ont mené jeudi matin un raid à Khartoum dans les locaux d’un groupe lié au Parti du Congrès National (NCP) du président Omar el-Béchir, contesté par la rue depuis des mois, ont rapporté des témoins.

Le groupe visé s’appelle le Mouvement islamique, la branche idéologique du NCP, ont indiqué les témoins à l’AFP. L’armée a annoncé jeudi matin une “déclaration importante bientôt”, déclenchant des scènes de liesse devant le QG des militaires à Khartoum, où des milliers de manifestants réclament depuis des jours le départ du président.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)