Suivi du Dialogue national de 2016 : La Coalition de la Citoyenneté suspend sa participation

, par  masterEveil

La Coalition de la Citoyenneté en vue de la préservation de la Mauritanie vient de suspendre sa participation à la haute commission chargée du suivi de la mise en œuvre des résultats du dialogue national inclusif, organisé en octobre 2016.
Présidée par l’ancien ambassadeur Bilal Ould Werzeg, cette Coalition soutient que dans la phase de mise en œuvre des actes du Dialogue, le gouvernement n’a guère tenu compte des propositions retenues et ayant fait l’objet de consensus.
A titre d’exemple, la Coalition de la Citoyenneté déclare : « une Commission a été constituée pour la conception des symboles nationaux sans concertation avec nous ». Elle ajoute que les documents transmis à l’assemblée nationale ne tiennent souvent pas compte des propositions retenues de façon consensuelle et devant être intégrées dans les textes élaborés à cet effet.
Ce groupe affirme de façon péremptoire, dans un communiqué rendu public à ce propos hier 17 Octobre 2017, que la transparence était remarquablement absente dans la gestion du dossier du suivi des recommandations d’Octobre 2016 et que les actes ayant sanctionné ces retrouvailles politiques font constamment l’objet de violation de la part des responsables de l’Administration publique délégués par le pouvoir pour gérer les assises du Dialogue.

Almnews