Suspicion d’un cas de fièvre de la vallée du Rift à Nouakchott

, par  masterEveil , popularité : 21%

Les services médicaux relevant du Centre Hospitalier National (CHN) de Nouakchott, ont suspecté un cas de fièvre de la vallée du Rift, isolé dans un premier temps, avant que les analyses effectuées sur le patient, ne confirment sa contamination par le virus.

Le malade, âgé de 37 ans, vient de regagner la Mauritanie, en provenance de l’un des Etats africains, indique-t-on. « Ce cas de fièvre de la vallée du Rift est entouré d’un grand mutisme », révèlent des sources à Nouakchott, selon lesquelles, des contre-examens sont effectués afin de s’assurer de l’exactitude du premier diagnostic obtenu.

La fièvre de la Vallée du Rift (FVR) est une arbovirose pouvant affecter gravement différentes espèces de ruminants domestiques et sauvages, notamment les ovins, bovins, caprins, dromadaires ainsi que l’Homme.

Le virus de la FVR est présent dans la plupart des pays d’Afrique ainsi qu’au Moyen-Orient (Arabie Saoudite, Yémen). Ces dernières années, il est particulièrement actif en Mauritanie (foyers en 2010, 2012, 2015) et au Sénégal (foyers en 2013, 2014).

Cridem