TPMN commémore la mémoire de Lamine

, par  masterEveil , popularité : 9%

Pour la mémoire de Lamine Mangane froidement tué, le 27 septembre 2011, à Maghama par la gendarmerie, lors d’une manifestation contre l’enrôlement biométrique, Touche pas à ma nationalité projette d’organiser deux événements majeurs, « pour rappeler aux autorités du pays, que le meurtre du jeune homme natif de Maghama est toujours impuni ».
Un sit-in sera tenu dans la matinée du mardi 27 septembre, à partir de 10 heures devant les locaux du ministère de la justice pour « dénoncer l’impunité et exiger la traduction en justice des auteurs du crime », a annoncé Dr Alassane Dia, président du mouvement.
Il s’en suivra dans l’après-midi, après la prière d’Al asr, une lecture du coran pour le repos de l’âme du jeune martyr à Elmina à la mosquée située à côté du terrain Camara (non loin du Carrefour Yéro Sarr), indique TPMN.
Cinq ans après, tous les organisateurs sont unanimes : l’affaire a été étouffée par les autorités. Le gendarme qui avait tiré, avait été muté du côté de Bassiknou. La plainte déposée par les organisations des droits de l’homme, et les propres parents de Lamine Mangane n’a jamais été reçue, s’insurge-t-on.
Lecalame


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)