Taux de croissance du PIB estimé à 3,1% en 2015

, par  Webmastrer , popularité : 9%

Le premier ministre mauritanien Yahya Ould Hademine a déclaré mardi à Nouakchott que le taux de croissance du PIB dans son pays en 2015 est estimé à 3,1%, soit 4,2% en dehors des industries extractives.
Ce taux sera de 5,2% en valeur réelle en 2016 en raison notamment de la relance du secteur des BTP (bâtiments et travaux public) et de l’extraction de quantités de fer supplémentaires à la faveur du lancement du Projet Guelb 2 à Zouerate, a expliqué Ould Hademine qui présentait la politique générale de son gouvernement devant le Parlement.
Un tel projet relèvera la production annuelle de la Société nationale industrielle et minière (SNIM) qui exploite les gisements de fer mauritaniens à 16 millions de tonnes au lieu de 13 millions en 2015.
Il a aussi dit que le taux d’inflation a été maintenu au cours des 12 derniers mois à 1,1% comparativement à l’année précédente grâce « aux politiques économiques et monétaires appliquées et à l’augmentation de la production locale de céréales ».
Evoquant le secteur des pêches, le PM mauritanien a souligné que ses recettes ont atteint au cours du premier semestre 2015, hors taxes douanières, 11,92 milliards d’ouguiyas (30 millions de dollars), ce qui représente une augmentation de 35% par rapport à la même période de 2014.
Il a ajouté que ce secteur offre actuellement 43.000 postes de travail directs et 12.000 indirects.
Ould Hademine a par ailleurs indiqué que les superficies cultivées en riz ont atteint 57.104 ha pendant la saison 2014-2015 dont 34.791 ha au cours de la campagne d’hivernage et le reste pendant la contre saison chaude.
La production totale de paddy a atteint 29.3219 tonnes à raison de 5,13 t/ha, a-t-il précisé, expliquant qu’elle couvre désormais environ 80% des besoins du pays.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)