Témoignages graves sur la répression policière : des militants blessés anti-esclavagistes racontent … Vidéo

, par  masterEveil , popularité : 16%

IRA-MAURITANIE a cette chance d’avoir de militants et militantes d’une haute qualité supérieure. Rien n’est au dessus d’une conviction profonde dans ce qu’on milite . Des lions et lionnes qui disent haut et fort, qu’ils ne céderont pas leur droit à manifester pacifiquement malgré la répression barbare et sauvage des forces de ordres sur eux . Chapeau bas mesdames et messieurs.

Nous réclamons la libération de Moussa Bilal Biram, Abdallahi Matallah Saleck, Mohamed Ould Ghadda ,lieutenant Mohamed Ould Mbareck et tous ces détenus arbitrairement. Comment peut-on parler d’un état de droit ,démocratique pendant que les forces de l’ordre se comportent comme des bêtes sauvages qui sont dressés à malmener les citoyens ? ?

Si IRA-MAURITANIE n’est pas une organisation reconnue ,ben alors, à qui la faute ? A l’irresponsabilité des dirigeants de nos institutions point barre. Pourquoi l’état distribut des recepissés qu’à des ONG fantômes qui sont incorporées, infeodées avec son système esclavagiste ,inegalitaire, féodal et raciste ? Si l’esclavage n’existe pas pourquoi craindre les ONG abolitionnistes qui luttent contre le phénomène de l’esclavage et ses séquelles ? Il y a un million de raisons de croire que nous sommes loin de vivre dans etat en bon et dû forme tout court à fortiori dans un état de droit sous la terreur de faux généraux immoraux qui ternissent l’image de tout un peuple sur leur enfantin d’orgueil mal placé .

Dégoûtant d’appartenir à ce genre de pays sauf que personne ne choisit le pays de sa naissance. En se début l’an 2018 voilà l’image de mon pays, que dire de plus ?

VIDEO


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)