Tevragh Zeina, champion de Mauritanie

, par  Webmastrer , popularité : 9%

FFRIM - Les rideaux sont tombés, ce mardi 20 mai 2015, sur le championnat de DI avec la consécration pour le club de Tevragh Zeina, qui a coiffé au poteau l’ASC Snim (leader lors de la dernière journée) avec le concours de l’ASC Police qui a arraché un nul à Nouadhibou devant les Mineurs.

Electrique, elle l’était cette dernière journée avec trois équipes l’ASC Snim (58 pts), Tevragh Zeina (57 pts), et l’ACS Ksar (55 pts) qui pouvaient chacune devenir championne. Seulement c’est l’équipe de Tevragh Zeina qui se déplaçait à Sélibaby pour rencontrer la lanterne rouge qui a réussi à s’imposer sans bavure par 4 à 0 devant une équipe en déroute et déjà reléguée en DII.

Les protégés du français Eric Maré, qui avaient un œil sur les rencontres qui se jouaient à Nouadhibou entre d’une part, l’ASC Ksar et F.C Nouadhibou et d’autre part, l’ASC Snim et l’ASC Police, ont déroulé au cours de cette rencontre à sens unique pendant que les deux autres prétendants n’ont pu s’imposer.

L’ASC Snim, qui pourtant tenait son titre de champion jusqu’à 10 minutes de la fin de la rencontre en menant 1 à 0 devant l’ASC Police, s’est fait rejoindre au score dans les dernières minutes suite à une erreur de son gardien de buts sortit hasardeusement qui a finalement contré le ballon dans son propre camp.

Une erreur qui a couté le titre de champion à son équipe et à toute la ville de Nouadhibou qui le détenait avec .F.C Nouadhibou, champion en titre. De son côté l’ASC Ksar, qui a joué en première heure, il a été tenu en échec par les Oranges (0-0) et ne pouvait plus espérer être champion avec seulement 55 points.

L’équipe de Tevragh Zeina qui totalise 60 points succède donc à l’équipe de F.C Nouadhibou, tandis que l’ASC Snim termine deuxième avec 59 points et plein de regrets lors de cette dernière journée. L’équipe de TVZ, la plus expérimentée du championnat, remporte ainsi son deuxième de champion de la Mauritanie.

En ce qui concerne le bas du tableau, deux équipes de l’intérieur du pays, l’ADK Moderne de Kaédi (16 pts) et Sélibaly (6 pts) sont reléguées en deuxième division l’année prochaine. Leurs successeurs seront connus à l’issue des phases finales du championnat de deuxième division qui ont débuté depuis une semaine à Nouakchott.

Il faut signaler que c’est la première dans l’histoire du football mauritanien que le championnat de DI se termine dans les délais conformément au calendrier international. Une bonne note pour la Fédération mauritanienne de football qui a réussi aussi dans le pari de l’organisation après un championnat relevé.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)