Trarza : la wilaya fournit aux usines laitières de Nouakchott plus de 44 tonnes par jour

, par  masterEveil , popularité : 0%

La campagne 2020-2021 pour la vaccination du bétail, lancée par le ministère du Développement Rural sur l’ensemble du territoire national en novembre dernier, se poursuit au niveau de la wilaya.

Dans une déclaration à l’Agence Mauritanienne d’Information, le représentant régional adjoint du ministère du Développement Rural, M. Mohamed Ould Cheikh, chargé de l’élevage dans la wilaya, a affirmé que la campagne organisée par le Ministère du développement rural est soutenue par le Projet régional d’appui au système pastoral au Sahel (PRASPS). Elle vise à vacciner 146.000 têtes de bovins et 500.000 d’ovins au niveau de la wilaya.

Il a ajouté que cette campagne de sensibilisation est menée avec la participation des autorités administratives régionales, des organisations de la société civile et des médias.

Il a déclaré que six équipes vétérinaires mobiles, dotées de vaccins, de réfrigérateurs, de médicaments vétérinaires et des moyens nécessaires, sont en tournée dans les six moughataas de la wilaya, soulignant que cette campagne cible les maladies infectieuses transmissibles chez les animaux (notamment agharji, peste des petits ruminants, boumrara, elkid).

Le représentant régional du Développement rural a appelé tous les éleveurs à vacciner leurs bétails, indiquant que la prévention est prioritaire à la cure.

Il a relevé que le ministère supporte toutes les charges, à l’exception de très petits montants en contrepartie des vaccins et bien en deçà des prix en vigueur.

Il a ajouté que la vaccination d’un grand nombre d’animaux dans la wilaya, est un indicateur important pour le secteur, en termes d’élaboration des futures politiques sur les infrastructures telles que les puits pastoraux, les enclos de vaccination, les marchés de bétails et le matériel vétérinaire.

Il a précisé que le secteur a fourni aux gestionnaires d’importantes quantités d’aliments de bétails, de médicaments vétérinaires et des sommes importantes pour financer des activités génératrices de revenus au cours de l’année écoulée, caractérisée par la rareté des pâturages au niveau national, et pour atténuer les effets de la pandémie de Covid-19.

Il a dit que la wilaya est pastorale par excellence et dispose actuellement d’un stock pastoral important et d’un grand nombre de troupeaux.

Il a ajouté que la région fournit aux usines laitières de Nouakchott plus de 44 tonnes de produits laitiers par jour, qui sont collectées à partir de 5 points à Rosso et transportées à Nouakchott, sous les auspices de la délégation régionale du développement rural, qui s’emploie constamment à surmonter tous les obstacles auxquels est confrontée la production nationale.

Il a souligné que le contrôle des passages frontaliers et l’interdiction de l’importation de poulets, de volailles, de produits dérivés et d’oiseaux ornementaux, ont été renforcés, en raison de l’enregistrement de cas de grippe aviaire dans la région voisine du Sénégal, afin d’assurer la santé du citoyen. Conformément aux instructions du secteur, des ordres stricts ont été donnés aux responsables de la réserve de Keur Macène pour s’occuper des oiseaux existants.

Il a ajouté que la wilaya dispose de nombreux poulaillers qui contribuent de manière significative à couvrir la demande de viande blanche au niveau de la capitale.

Au cours de la dernière année, 8700 têtes de bovins, 16790 têtes d’ovins, 3860 de caprins et 4200 têtes de camelins ont été abattues dans la wilaya, en raison de l’émergence de cas de Fièvre de la Vallée du Rift, a-t-il dit.

Le représentant régional a salué les interventions du projet régional d’appui au système pastoral au Sahel (PRASPS) au niveau de la wilaya, sous forme de forage de puits pastoraux, de construction de hangars de vaccination, de mise en place de marchés de bétails frontaliers, de soutien à la santé animale, de construction de locaux vétérinaires et de financement d’activités génératrices de revenus.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)