UA : Robert Mugabe contre la réintégration du Maroc

, par  masterEveil , popularité : 16%

En Afrique, pendant que certains célèbrent le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine (UA), d’autres dénoncent. C’est le cas du président du Zimbabwe. Robert Mugabe, puisque c’est de lui qu’il s’agit, parle d’un manque d’idéologie.
« C’est un manque d’idéologie. Les leaders africains qui ont soutenu le Maroc n’ont pas eu la même expérience révolutionnaire que nous tous et il y a trop de liens entre eux et leurs anciens colons », a indiqué Robert Mugabe.
Il n’apprécie pas la réintégration du Maroc au sein de l’Union africaine. Il a fait cette déclaration au retour dans son pays. Pour lui, l’argent des Marocains a eu raison des principes et des idéologies.
Selon Mugabe, le Maroc a manœuvré pour retrouver son siège depuis longtemps « en construisant des mosquées et en donnant de l’argent ».
« L’Afrique australe continuera à se battre pour assurer l’indépendance de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) », a précisé Robert Mugabe. Et d’ajouter : « C’est un territoire que l’ONU considère comme la dernière colonie en Afrique ».
« Nous croyons aux règles et nous espérions que le Maroc allait déclarer au moins qu’elle renonce à ses velléités expansionnistes » dit Robert Mugabe.
Le Maroc a réintégré l’UA lors du dernier sommet de l’institution tenu à Addis-Abeba, en Ethiopie les 30 et 31 janvier 2017. 39 voix sur 54 ont approuvé cette réintégration. C’était en présence du Roi du Maroc, Mohammed VI, qui n’a pas caché sa satisfaction.
« Il est beau, le jour où l’on rentre chez soi, après une trop longue absence. Il est beau, le jour où l’on porte son cœur vers le foyer aimé. L’Afrique est mon continent, et ma maison. Je rentre enfin chez moi, et vous retrouve avec bonheur. Vous m’avez tous manqué. » C’est ce qu’a déclaré le Roi Mohammed VI à Addis-Ababa.

africtelegraph.com


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)