UPR Guidimakha : Entre adhésion et défection

, popularité : 16%

L’UPR au Guidimakha, ce n’est pas seulement des tiraillements et des rivalités, c’est aussi des adhésions et des défections.
Depuis la convocation du collège électoral par le conseil des ministres, des militants de même tendance ou de tendances adverses au sein de l’UPR et militants d’autres formations politiques s’activent en vue des préparations des élections municipales et législatives prévues pour octobre prochain. Au moment où les émissaires de l’UPR peinent à trouver des solutions consensuelles entre les prétendants de différentes communes, on enregistre des nouvelles adhésions. Un groupe composé de treize membres qui avait rencontré Ba Adama Moussa le 15 mars 2013 se réclame désormais du parti –Etat, l’UPR. Ces nouvelles adhésions viendraient soit des formations politiques issues de la majorité ou de l’opposition et il s’agit de :
1- Djiby Bellel Sow, fondé du pouvoir C N S S ,ex fédéral Hatem
2- Idy Housseinou Diallo, enseignant contractuel, fédéral adjoint d’A J D/ Mr
3- Oumar Bambado Camara, Animateur d’ O N G , S G de l’U C D
4- Daouda Maghama Ba, membre d’unité de base de l’U F P
5- Salimata Abdallahi Baby, militante du parti Hatem
6- Koné Djibril de l’U D P
7- Hassane Bocar, chauffeur, militant Hatem
8- Khadjetou M/El boukhary militante de l’U D P
9- Mamoudou Galo Ba, animateur radio f m Guidimakha d’aucune appartenance
10- Moustapha o/ Taleb, chauffeur C F PP/Sélibaby, militant d’A P P
11- Halimata Adama Ba, ménagère militante d’U D P
12- Djibril Alasane Sow, enseignant contractuel, militant de R F D
13- Alassane Djiby Sow, chauffeur, militant M P R
Ces nouveaux adhérents à l’U P R ont été reçus par les émissaires du parti au Guidimakha, venus soit pour l’investiture des candidats et/ou pour la sensibilisation pour le Ravel.
Cependant il importe de noter des nouvelles défections au sein de cette formation implantée au Guidimakha pendant que le M C D était à l’opposition. C’est dans ce cadre que s’inscrit celle de Mr Mamoudou Kharé Dia, un conseiller de la commune de Wompou et président d’unité de base, qui désormais adhère à l’U D P, formation au sein de laquelle, il compte constituer une liste.
En cette période de rivalités et de tiraillements entre personnes de même tendance ou de tendances différentes au sein de l’U P R, on note des nouvelles adhésions. Mais toute la question est de savoir si les fautes qui avaient permis l’A PP de devenir maitre du terrain à Sélibaby depuis 2001 et à l’U D P de s’emparer des communes de Wompou,Gouraye,Ajarr,O/Mbony et Baédian seront éviter ou non ?
En attendant d’éléments de réponse à cette question il y a lieu de beaucoup craindre pour cette formation politique, carrefour des nomades et des indécis politiques pour ne pas dire défenseurs d’intérêts égoïstes et où personne n’est prêt à laisser quelque chose pour l’autre.

Ba Amadou Bocar/Gaynaako
Correspondant au Guidimakha


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)