Un ex patron de l’IGE demande l’éviction de Ould Abdel Aziz

, par  masterEveil , popularité : 16%

« Le Président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a trahi la confiance et humilié la patrie », a posté sur les réseaux sociaux, l’ex Inspecteur Général de l’Etat (IGE) mauritanien Mohamed Abba Jeilany, demandant son éviction.

« Ould Abdel Aziz a menacé de déclencher une guerre civile, pour la simple raison, qu’il a été démis de ses fonctions et déposé un Président démocratiquement élu, pour avoir usé de ses compétences, en sa qualité de chef suprême de l’armée, ayant limogé des officiers (Aziz assimile son putsch à une réplique à son limogeage, lui et ses compagnons).

"Il a malmené les institutions constitutionnelles et bloqué la Haute Cour de justice », a-t-il dit, accusant également le Chef de l’Etat de récidiver en cherchant à supprimer définitivement, ces mêmes institutions, à travers la tenue d’un référendum.

« Il a humilié le Parlement, qui symbolise la législation icône et abaissé la Cour suprême de justice, en remerciant illégalement son président, bloquer la justice pour toutes les affaires le concernant ou se rapportant à son entourage étroit (balles de Bedr, balles amies, la bataille des mandarines ...").

Cridem


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)