Un parti négromauritanien exige une enquete sur une fosse commune retrouvée à Choum

, par  masterEveil , popularité : 11%

Samba Thiam, le président des Forces Progressistes du Changement (FPC - Opposition) invite la Société civile mauritanienne à exiger une enquête sur la question de la « fosse commune » qui serait découverte à Choum une ville située au nord-ouest du pays près de la frontière avec le Sahara occidental.

« A partir d’informations relayées par les médias, 15 squelettes auraient été découverts, attachés avec une balle dans la tête, dans une fosse commune aux environs de Choum. Cette information est importante. Nous ne devons pas la laisser passer. J’invite les organisations civiles et les organisations des Droits de l’Homme à se lever pour créer un mouvement de masse afin d’obliger le Gouvernement à faire les investigations nécessaires sur cette question », a dit le chef des FPC lors d’une conférence de presse ce mercredi à Nouakchott.

Le chef des FPC a également demandé aux « mêmes organisations civiles de s’adresser aux organisations internationales comme Amnesty dans une synergie d’action pour que cette information reçoive toute l’enquête nécessaire. Sinon, le Gouvernement, qui fait mine basse, risquerait encore d’envoyer des bulldozers pour nettoyer la zone ».

Selon Samba Thiam, le régime de l’ancien président Maaouya Ould Sid Ahmed Taya a mené, à la fin des années 80 et au début des années 90, une campagne "d’épuration ethnique" contre les Noirs qui servaient dans les Forces armées et de sécurité.

Alakhbar


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)