Une tentative de fraude conduit à l’interpellation de la candidate de la Mauritanie au poste de commissaire des ressources humaines

, par  masterEveil , popularité : 20%

L’ex ministre Fatimetou Mint Mohamed Saleck candidate de la Mauritanie au poste de commissaire des ressources humaines, des sciences et des technologies au sein de l’Union Africaine (UA), a été interpellée par la police éthiopienne, à la suite d’une présumée tentative de fraude.
La candidate essayait selon des sources de voter pour soi, au cours des opérations organisées pour renouveler les commissaires de l’Union, indiquent les sources précitées.
Cette tentative de fraude a finalement conduit à la suspension de l’élection de nouveaux commissaires pour les ressources humaines et les affaires économiques, souligne-t-on.
C’est finalement le commissaire sortant qui est reconduit dans cette fonction, à la suite de la mise à nu de ce cafouillage.
Du coup , la Mauritanie s’auto-exclue des postes du commissariat de l’organisation, notamment après le retrait, au profit de l’Algérie, de la candidature de notre compatriote Dié Ba, pour le poste de commissaire à la paix et à la sécurité de l’UA.

Cridem


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)