Une vaste campagne sur les réseaux sociaux pour une peine capitale contre les faussaires des médicaments

, par  masterEveil , popularité : 6%

Akhbarw – Plusieurs blogueurs ont lancé une vaste campagne sur les réseaux sociaux pour demander la promulgation d’une loi, portant sur la peine capitale à l’endroit des fabricants et des distributeurs des faux médicaments en Mauritanie, accusés d’avoir causé la mort de nombreux patients.
Les citoyens qui ont préferé se soigner à l’étranger, sont tous unanimes sur les aptitudes professionnelles des médécins nationaux et la qualité des examens faits au pays, indique-t-on.
Le mal et le drame proviennent plutôt de la propagation des médicaments contrefaits, face à laquelle, le département de tutelle reste impuissant.

Une expansion favorisée par ailleurs par l’anarchie qui prévaut dans les officines pharmaéctiques d’une part et l’amateuruisme de l’unique labo en Mauritanie, qui réfuse de collaborer avec les médias, afin de démasquer à l’opinion publique les faussaires des médicaments.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)