Vidéo : Samory Ould Beye, président d’El-Hor, évoque les tracasseries rencontrées dans l’exercice de ses activités syndicalistes

, par  masterEveil , popularité : 15%

Interview de Samory Ould Beye, président d’El-Hor, membre de la direction du manifeste des Haratine, également cadre syndicaliste dans la société civile accepte de répondre à nos questions.
El-Hor qui est le premier mouvement de lutte pour l’émancipation des victimes de l’esclavage crée vers les années 1974 par un groupe restreint de premiers cadres Haratine. Il revient sur son voyage de Genève sur l’invitation du Bureau International du Travail (BIT), de sa participation au panel organisé par Anti-Slavery à propos du rapport sur l’extrême pauvreté en Mauritanie présenté par Philipp Alston. Il dénonce l’acharnement des autorités Mauritaniennes sur sa personne qui tentent de bloquer son travail et ses activités.

Vidéo