Vidéo : le Président n’a pas exercé de pressions sur les sénateurs, dit la sénatrice Malouma Mint Meiddah

, par  masterEveil

Le Président mauritanien n’a pas usé de pression sur les sénateurs pour adopter les amendements constitutionnels, a affirmé la sénatrice de l’Union Pour la République (UPR), le parti au pouvoir, Malaouma Meiddah.

Le Chef de l’Etat a laissé les sénateurs voter librement, suivant leur conviction, a-t-elle estimé, précisant que si réellement, le Président avait joué aux influences, le résultat aurait été autrement.
Le vote des sénateurs est une réplique des parlementaires contre des déclarations, parfois abusives, tenues par des ministres et des députés à leur endroit, a-t-elle ajouté, citant par ailleurs, la possibilité d’un réflexe né de plusieurs facteurs dont le discours de Néma et autres querelles intestines au sein de la majorité présidentielle.
Il peut être aussi le fruit de manque de conviction des sénateurs sur le projet de révision notamment pour les traits rouges, a-t-elle poursuivi, soulignant que même si le mérite de rendre hommage à la résistance est à louer, il ne devait pas pour autant pousser à changer le drapeau, dans le contexte actuel, qui est une chose difficile.
Malouma Mint Meiddah a qualifié le vote « Contre » des sénateurs, de signe attestant la bonne santé de la démocratie mauritanienne, exprimant le vœu qu’il inaugure une nouvelle ère de consensus et un tournant permettant au pays d’aller de l’avant.

Cridem

Vidéo