Ziarra Thierno Mouhamadou Samassa à Matam : le Guide religieux prêche le retour des valeurs

, par  masterEveil , popularité : 32%

Dès le début de la journée du mardi, la ville de Matam est plongée dans la ferveur et vit le rythme de la Ziarra qui pourtant se déroule dans l’après-midi à partir de 16 heures jusque tard dans la nuit.

Le marabout Thierno Samassa est arrivé sur les lieux vers 20h, à la rencontre des milliers de fidèles venus de l’intérieur du pays, de la Gambie, de la Mauritanie et du Mali entre autres pays voisins.

Face aux milliers de musulmans venus répondre à son appel, Thierno a exposé comme à l’accoutumé un cours magistral dont l’appel cette année tourne autour du retour des valeurs morales et à une croyance ferme envers Dieu.
Le marabout appelle les musulmans à pratiquer le culte du bien. Invitant les fidèles à bannir les actes de méchanceté et de violence, Thierno Samassa appelle au culte du bien. Selon lui, un bon musulman, c’est une bonne personne d’abord car l’on ne peut pas être un bon musulman sans être au préalable bon.

Ce discours du marabout intervient dans un contexte de violence inouïe au Sénégal. Ainsi, il invite les fidèles à plus de responsabilité, évoquant que l’acte d’ôter la vie appartient à l’unique « Dieu », celui qui donne la vie.

Appelant à un retour des valeurs et à la bonneté, Thierno Samassa donne en exemple les ancêtres qui, indique-t-il étaient tellement bien qu’ils étaient incapable d’égorger une poule.

Mais aujourd’hui, le monde contemporain est devenu une terre de violence, de méchanceté, dans lequel les hommes sont en perte de valeurs et peuvent sans regret tuer leur prochain.

Appelant au changement de comportement, le marabout conseille aux fidèles : « Que personne n’accepte qu’on lui colle l’étiquette de la méchanceté, que personne n’accepte qu’on lui taxe de menteur ».

Une forte délégation gouvernementale dirigée par le ministre de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, en compagnie du gouverneur de Matam, avec l’ensemble des services départementaux, du directeur général de la police nationale, Oumar Mall et d’autorités politiques ont répondu à l’appel de Thierno Samassa.
Des prières ont été formulées pour la paix, la stabilité et la prospérité à travers le Sénégal et dans le monde.

Laviesenegalaise.com.