Opinion : Lettre de solidarité à Human Rights Watch

, par  masterEveil , popularité : 8%

J’ai vu les terribles troublantes images de ce qui s’est passé pour votre équipe lors de la présentation de votre rapport aux médias et au public Mauritanien. En plus, les autorités ont t interdit cette conférence soit tenue dans un hôtel que vous avez loué, vraiment, c’est le summum de l’ignorance des lois et leur violation flagrante par nos dirigeants. Ceux qui commandent les institutions de l’état Mauritanien sont issus de la classe des extrémistes extrêmement dangereux.

Ils sont violents, agressifs, pervers et sèment la terreur depuis plusieurs années. Les militants abolitionnistes sont persécutés en permanence, emprisonnés sur des accusations mensongères, des rapporteurs des nations unies sont pourchassés jusqu’à dans les locaux du palais des nations à Genève. L’état finance des ONG fantômes qu’on nous présente comme la《société civile》alors qu’elles sont au service des renseignements généraux de l’état qui piègent tout le monde, les citoyens comme des étrangers qui visitent le pays.

Les ONG internationales sont qualifiées de corrompues parce qu’elles disent la vérité, les militants des droits humains mauritaniens sont traités de terroristes en intelligence avec l’extérieur, c’est-à-dire, l’occident et les juifs pour détruire, leur soi-disant état 《arabe》 de Mauritanie.

En bref, la Mauritanie est dans une très mauvaise pente depuis plusieurs années, les généraux qui tirent les ficelles incitent les extrémistes Maures blancs à la guerre civile qu’ils ont armé et formé depuis plusieurs années. L’occident croit que le régime combat le terrorisme pendant qu’il fait l’inverse. Il loge et nourrit de dangereux terroristes qui agissent dans le Sahel qu’il utilise au besoin.

Je félicite M. Eric Goldstein, Directeur adjoint de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord de Human Rights Watch et son collègue Candy Ofime. Nous sommes entièrement dégoûtés par le comportement irresponsable, irrationnel des autorités Mauritaniennes et nous le condamnons fermement depuis plusieurs années.

Diko Hanoune / Secrétaire général de l’association des Haratine de Mauritanie en Europe ( A.H.M.E )


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)