mercredi, mai 22, 2024
Google search engine
AccueilOpinionIndigné par les exactions contre les activistes de l'IRA, le Réseau G5...

Indigné par les exactions contre les activistes de l’IRA, le Réseau G5 Sahel de lutte contre l’esclavage écrit au Président Ghazouani

Le Réseau G5 Sahel de lutte contre l’esclavage: A  S.E.M Mohamed Cheikh Ghazouani a adressé une lettre d’indignation au Président mauritanien, dans laquelle, il appelle Son Excellence, à tout mettre en œuvre pour que les auteurs et coauteurs des exactions survenues le mercredi 27 septembre 2023 sur les militants antiesclavagistes de IRA.,  répondent de leurs actes devant la justice.

Ci-après l’intégralité de cette lettre d’indignation : 

« 

Excellence Monsieur le Président de la République Islamique de Mauritanie

Permettez-moi Excellence de vous rappeler que le mercredi 16 Mars 2022 s’était ouvert, au Palais de congrès de Nouakchott, un Colloque sous-régional sous votre Haut Patronage dont le thème choisi était : « Faire de la lutte contre l’esclavage un combat commun et consensuel entre la société civile et les gouvernements des pays du Sahel ».

Ce forum, qui était organisé sur invitation de l’Initiative de Résurgence du Mouvement Abolitionniste en Mauritanie (IRA) en collaboration avec le Commissaire aux droits de l’homme, qui d’ailleurs sur votre instruction, avait lancé l’ouverture des travaux du forum. Le Colloque a vu la participation de dizaines de personnalités venues des pays suivants : Burkina Faso, Mali, Niger, Guinée, Ghana, Sénégal, Tchad, France, Allemagne, Italie et Belgique. Les organisations anti-esclavagistes représentées à ce colloque par de hauts responsables étaient : Timidria (Niger), ARED (Tchad), FESTICHAMS (Burkina Faso), Kaltamacheq imarhane intidit (Burkina Faso), Temedt (Mali), ORDH (Niger), Africajom Center (Sénégal), DANGOSIRA (Mali), Gan-banaaxou (Mali), la Voix des victimes (Guinée Conakry), IRA Italie, Free the slaves (Ghana), IRA USA, IRA France, ainsi que l’UNPO (Belgique) représentée par son Secrétaire Général.

A l’occasion nous avions exprimé  toute notre reconnaissance pour votre implication personnelle et celle de votre gouvernement dans l’organisation du forum sous régional sur l’esclavage. Nous avions aussi salué la reconnaissance officielle que vous avez accordée à IRA, structure censurée depuis une dizaine d’années. IRA peut désormais, librement et légalement exercer ses activités de lutte contre les pratiques esclavagistes sur l’ensemble du territoire mauritanien. Nous avons même souligné que ce forum s’ouvre à un moment où la Mauritanie connait des avancées significatives en matière de démocratie et des droits humains.

Excellence, Monsieur le Président de la République Islamique de Mauritanie,

Nous, organisations de lutte contre l’esclavage en Afrique vous adressons la présente lettre d’indignation contre les exactions survenues le mercredi 27 septembre 2023 sur les militants antiesclavagistes de IRA. En effet lesdits militants après avoir informé les autorités administratives avaient organisé, un sit-in pacifique à 11h devant le ministère de la justice pour protester contre l’arrestation d’un militant antiesclavagiste Youba Siby dit Youba El Ghaouth.

Pire l’arrestation du député national Mohamed Bouya malgré son immunité parlementaire pour avoir exprimé son avis lors d’une session parlementaire dans l’enceinte de l’Assemblée Nationale nous rappelle l’acharnement d’une époque contre tous ceux qui s’insurgent contre l’esclavage et les discriminations raciales. 

Excellence Monsieur le Président de la République de Mauritanie, ces actes cruels, inhumains et dégradants sur les militants de IRA, nous laissent confirmer que l’esclavage et les pratiques analogues à l’esclavage existent et persistent encore en Mauritanie avec une acuité inimaginable en ce 21ème siècle. Ces pratiques moyenâgeuses en cours en Mauritanie ne sauraient s’accommoder de l’Etat de droit encore moins du respect de la dignité de la personne humaine.

En effet, contre toute morale, avec un brutalité inqualifiable les forces de l’ordre tabassaient et piétinaient même des femmes enceintes. Plus d’une dizaine de personnes ont été admises à l’hôpital.

Excellence Monsieur le Président de la République de Mauritanie,

Eu égard à ce qui précède nous vous demandons de tout mettre en œuvre pour que les auteurs et coauteurs de cette barbarie répondent de leurs actes devant la justice.

Enfin, Excellence Monsieur le Président de la République islamique de Mauritanie, nous vous demandons d’user de tous vos pouvoirs pour mettre fin aux persécutions, harcèlements, que subissent les militants anti-esclavagistes en Mauritanie.

Ali BOUZOU

Niamey le 4 octobre 2023

Le Secrétaire Exécutif du Réseau G5 Sahel de lutte contre l’esclavageObjet : Indignation

Guidimakha

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments