lundi, juin 17, 2024
Google search engine
AccueilActuSession de formation au titre du projet "Améliorer la protection des droits...

Session de formation au titre du projet « Améliorer la protection des droits de l’homme et de la dignité.. »

Dans le cadre d’un projet intitulé « Améliorer la protection des droits de l’homme et de la dignité, y compris les efforts visant à lutter contre l’esclavage par filiation et violence sexuelle » s’inscrivant dans le cadre du partenariat entre l’ambassade des Etats Unis d’Amérique et SOS Esclaves, l’organisation des droits humains a organisé plusieurs sessions de formation au profit de quelques dizaines de ses militants.

Des formations qualifiantes :

Du 15 au 19 décembre 2023, une vingtaine de femmes ont bénéficié à Aleg d’une formation en teinture et en coiffure supervisée par deux formatrices professionnelles. Durant cinq jours, la vingtaine de femmes ont suivi des exercices pratiques sur les modalités de procéder à la teinture et aux techniques de maquillage.

Au lancement de l’atelier de formation, le deuxième vice-président de SOS Esclaves Abdallahi Ould Nagi a exhorté les femmes participantes à profiter au maximum de cette formation qui va leur permettre d’aller vers leur autonomisation.

Le vice-président a aussi remercié l’Ambassade des Etats Unis qui finance ce projet d’une durée d’un an mis en œuvre par SOS Esclaves au profit de ses survivants et survivantes de l’esclavage.

Des forums communautaires :

Dans le cadre de ce même projet, SOS Esclaves a organisé à Aleg et à Male respectivement le 17 et 18 décembre 2023 dans les salles de réunion des communes des deux départements un forum communautaire auquel ont participé plusieurs organisations de la société civile, des notables, des associations des jeunes, des notables et Imams et des intellectuels et journalistes.

Devant ces groupes, des membres du bureau exécutif de SOS Esclaves ont présenté des communications relatives à l’historique de l’organisation, ses approches de lutte pour éradiquer l’esclavage, promouvoir et défendre les droits humains, ses partenariats avec des organismes nationaux ou internationaux, notamment entre autre Anti Slavery International, Amnesty International, MRG, l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique ou le Commissariat des droits de l’homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile.

Les représentants de SOS Esclaves ont aussi exposé les politiques de plaidoyer et de communication de leur organisation, les dossiers de justice et jugements obtenus devant les juridictions, leurs manuels de procédures en termes de protection des femmes et des enfants. A l’issue des communications, des débats ont été engagés et des interventions faites par certains participants aux deux forum communautaires d’Aleg et de Male.

Non aux violences basées sur le genre (VBG)

Toujours dans le cadre du projet intitulé ‘’ Améliorer la protection des droits humains et de la dignité, y compris les efforts visant à lutter contre l’esclavage par filiation et violence sexuelle’’ il a été organisé au siège de SOS Esclaves à Nouakchott une session au profit de vingt femmes venues des bureaux de Nouakchott, de Néma et de Bassiknou afin de les sensibiliser sur les violences basées sur le genre et les techniques de s’en prémunir.

Des communications sur les textes législatifs liées à la problématique ont été amplement expliquées par l’expert formateur le docteur Aboubecrine Ould Yehdih. Les exposés théoriques ont été suivis de débats houleux mais intéressants sur les principales raisons des violences basées sur le genre et les textes juridiques nationaux et internationaux y afférents.

Une autre formation similaire au profit de vingt autres femmes est prévue à Atar du 24 au 26 décembre 2023 au profit des régions de l’Adrar et du Tiris Zemour.

SOS-Esclaves 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments