mardi, février 20, 2024
Google search engine
AccueilActuLe PM devant les députés : construire un État fort au service...

Le PM devant les députés : construire un État fort au service de ses citoyens est une priorité absolue.

M. Mohamed Ould Bilal Mesaoud, le Premier ministre s’exprime à l’Assemblée nationale : construire un État fort, moderne et au service de ses citoyens est une priorité absolue pour le président de la République.

Il a présenté les résultats des actions du gouvernement en 2023 et les perspectives pour 2024 lors d’une séance publique de l’Assemblée nationale présidée par le président Mohamed Bemba Meguet.

Le Gouvernement a continué au cours de l’année écoulée, et sans relâche, à freiner les effets négatifs de la situation économique mondiale et régionale sur nos populations, particulièrement les plus vulnérables, d’une part, et à réformer, d’autre part, les différents secteurs de l’économie, afin de la rendre plus résiliente et de l’orienter vers une plus grande création d’emplois et une réduction des inégalités. Une économie résiliente engagée sur la voie de l’émergence ; malgré les chocs mondiaux et régionaux, l’économie a enregistré de solides performances en 2023, avec une croissance estimée à 4,8 %, une baisse significative de l’inflation et une performance budgétaire conforme à l’objectif de maîtrise de l’inflation.

Un Etat fort et moderne au service du citoyen, tel est l’esprit du projet de société porté par SE le président de la République.Un Etat fort et moderne au service du citoyen, tel est l’esprit du projet de société porté par SE le président de la République. Afin d’atteindre l’objectif fondamental de faciliter l’accès des justiciables au service judiciaire, un ensemble de mesures ont été prises à tous les niveaux.

Concernant les infrastructures, 60 mosquées sont en construction. La formation continue et le recyclage des fonctionnaires ont bénéficié à 1 276 agents dans 24 disciplines. Le pèlerinage de l’Hégire de 1444 s’est déroulé dans de bonnes conditions en termes d’enregistrement des pèlerins, de transport, d’hébergement et de prise en charge.

La production halieutique a atteint 900 mille tonnes en 2023 et était principalement destinée à la consommation humaine. Les revenus directs s’élèvent, au 30 novembre 2023, à 7,2 milliards MRU. Nos produits ont désormais accès à de nouveaux marchés, notamment aux États-Unis d’Amérique et au Brésil.

Cette année, nous connaîtrons : (i) la mise en service de la ligne 225 KV Nouakchott – Zouerate; le lancement de la ligne 225 KV Kiffa – Tintane – Yelimané et des postes associés correspondant à la deuxième partie du projet de ligne 225 KV Nouakchott – Néma. Cette année verra aussi l’achèvement des travaux d’électrification dans 53 localités supplémentaires du Hodh El Chargui et du Hodh El Gharbi. La stratégie de maintenance des équipements de santé sera finalisée cette année.

Durant l’année écoulée, la promotion des droits catégoriels a été poursuivie et améliorée de manière significative, à travers la mise en œuvre de plusieurs activités de protection sociale et d’offres de services sociaux et d’autonomisation. Aussi, la Stratégie Nationale de Protection Sociale a été finalisée et les locaux de l’école nationale pour l’action sociale achevés.

Dans le domaine de l’assistance sociale aux groupes vulnérables, des actions importantes ont été réalisées : la prise en charge totale des frais de soins au profit de plus de 260 malades indigents évacués à l’étranger ; et de 3.100 autres dans les hôpitaux nationaux ; la prise en charge des frais de séances de dialyse au profit de 930 malades indigents s’est poursuivie, avec des transferts monétaires mensuels et réguliers ; et l’assistance sociale à 5.340 malades chroniques par des transferts monétaires mensuels.

La mise sur pied en cours d’un mécanisme administratif pour : fournir des médicaments subventionnés aux dialysés et autres malades chroniques ; l’assistance sociale au profit de 1.100 personnes âgées et malades chroniques ou handicapés dans les Wilaya du Gorgol, de l’Assaba, du Trarza, de l’Adrar, du Tagant et du Guidimagha. Ces actions et programmes se poursuivront cette année par la mise en œuvre des programmes d’assistance, de protection et de solidarité sociale en faveurs des groupes sociaux les plus vulnérables.

La promotion et la protection des droits des personnes en situation de handicap ont été marquées par des réalisations notoires, à savoir :

le soutien à près de 1.000 familles ayant en charge des enfants polyhandicapés avec des transferts monétaires mensuels et réguliers ; la distribution de cartes spéciales à 6.000 personnes handicapées, dont 2.566 bénéficient de l’assurance maladies; l’acquisition et la distribution de près de 2.000 aides techniques; l’assistance sociale au profit de 260 personnes handicapées dans l’incapacité de travailler ; la prise en charge de la scolarisation de 730 enfants handicapés dans 9 unités spécialisées ; et l’appui financier à la fédération mauritanienne des associations de personnes handicapées.

Cette année, les acquis enregistrés seront préservés et consolidés à travers : la révision du cadre réglementaire ; l’extension de l’offre de l’éducation spécialisée au profit des enfants déficients visuels, auditifs et autistes ; et la mise en œuvre d’un programme de transferts monétaires réguliers.

Dans le domaine de la protection de l’enfance, un plan stratégique de développement de l’encadrement et de la protection de la petite enfance élaboré et continue d’être mis en œuvre, notamment par : l’organisation de quinze tables régionales de protection de l’enfance ; l’intégration des Systèmes Communaux de Protection de l’Enfance dans la planification communale ; l’accueil de plus de 1.800 enfant, dont 881 enfants en rupture familiale parmi lesquels 575 ont déjà intégré l’école.

Dans le domaine de la famille, du genre et de la promotion féminine, plusieurs réalisations ont été enregistrées, notamment : l’octroi de financements à l’insertion au profit de 100 filles sortants du Centre de Formation pour l’Autonomisation des Femmes ;la mise en œuvre d’un projet d’exploitation de la saliculture à Nouadhibou au profit de 500 femmes ; la mise en place de 12 plateformes multisectorielles de lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants et de 8 unités d’accueil et d’orientation des femmes et filles victimes de violences ; et la formation qualifiante au profit de 1.782 filles issues de la déperdition scolaire ou non scolarisées.

Par ailleurs, des actions d’envergure seront mises en œuvre, cette année, pour la promotion de la stabilité et du bien-être de la famille, la protection des droits familiaux et la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles. Ainsi, la caisse de la Navaqa et le programme axé sur le bien-être familial seront opérationnalisés. Les actions d’autonomisation économiques des femmes et des filles se poursuivront, à travers les financements d’AGR et de micros projets et des formations qualifiantes.

Outre, l’Enseignement Technologique Supérieur de Rosso, l’Institut Supérieur de Comptabilité et d’Administration des Entreprises et l’Institut Professionnel Supérieur, cette année verra le lancement de la construction de l’école d’enseignement technique et de formation professionnelle de Nouadhibou.

En termes d’infrastructures universitaires, les travaux du nouveau complexe universitaires ont été achevés, augmentant la capacité de l’université de 11 000 places supplémentaires.

En savoir plus : Mauritanie: Déclaration de politique générale (Bilan et perspectives 2023 – 2024)

Synthèse Ahmed Ould Bettar

Rapideinfo

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments