jeudi, avril 18, 2024
Google search engine
AccueilActuNouakchott : Dédicace du livre "L’Apostrophe des dunes blondes aux embruns iodés"...

Nouakchott : Dédicace du livre « L’Apostrophe des dunes blondes aux embruns iodés » d’El Bane Hamady … Photos

La libraire « Vents du Sud » sise dans le centre-ville de la capitale mauritanienne Nouakchott, a accueilli hier mardi 5 mars 2024, la cérémonie de dédicace du livre « L’Apostrophe des dunes blondes aux embruns iodés » d’El Bane Hamady.
Le nouveau livre qui rassemble 51 nouvelles, transporte le lecteur dans ses souvenirs et dans ses deux pays de cœur, écrit Ouest-France.
Fraichement venu de France, pour passer des vacances au bercail, notamment à Aioun El Atrouss, notre compatriote n’a pas besoin d’être présenté dans les milieux littéraires et culturels, où il jouit d’une place confortable.
Le livre « L’Apostrophe des dunes blondes aux embruns iodés » est selon son auteur : « Une réédition augmentée d’une vingtaine d’histoires courtes et pleines d’humour de mon premier livre  » Tombé du ciel ! Des souvenir en éclats  » : nano-nouvelles, fragments de mémoire, tableaux miniatures … linkedin

El Bane est le 1er Adjoint de la commune de Saint-Symphorien et Délégué à l’urbanisme, aux ressources humaines, à la culture, à la jeunesse, aux affaires scolaires, au sport et à la communication, rappelle-t-on.

Professeur de mathématiques, responsable de l’enseignement supérieur au lycée Jeanne-d’Arc à Rennes, l’auteur a connu un premier succès avec son Tombé du ciel !
Un recueil qu’il avait écrit en 2022. En quelques semaines, il en avait vendu 400 exemplaires ! Ses histoires courtes et pleines d’humour ont désormais une suite.

El Bane Hamady nostalgique du bercail qu’il vivait dépaysé dans ses écrits

« Je n’ai pas été dans mon pays natal depuis sept ans, confie Elbane Hamady. À cause du Covid, en 2020, mon voyage en famille avec mes quatre enfants a été annulé. Il me tarde de retrouver mon frère Mohammed qui, pour l’occasion, va nous rejoindre depuis le Canada. Au programme de mon séjour, une visite à ma famille dans ma ville natale de Aioun-El-Atrouss, à 800 km de la capitale, des journées dans le désert et la présentation de mon livre L’apostrophe à mes amis mauritaniens. La Mauritanie, c’est deux fois la taille de la France et les langues usuelles sont le français et l’arabe. »

L’apostrophe, sur la plateforme CoolLibri, 15 €, ou Alfabulle à Melesse ou e-hamady@orange.fr. Dédicace, samedi 23 mars, à la bibliothèque de Saint-Symphorien.

La dédicace a également vu l’affluence de personnalités telles que Bios Diallo, le webmaster de Cridem Babacar Ndiaye, l’expert et non moins belle plume Bechir Fall, ainsi que le lunetier et président du FC Tevragh Zeina (voir témoignage ci-dessous ».

Une unanimité qui vient, comme pour dire, « bienvenue, Monsieur le Maire, chez vous

Moussa Khairy : « Par le biais de ce livre, l’idée sous-jacente que je retiens, au-delà du talent d’écrivain confirmé, est cet attachement à la terre qui l’a vu naître. L’homme n’a pas perdu son âme de nomade et l’esprit d’ouverture, en somme. « .

NB : La page est en attente de vos témoignages

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments