lundi, juin 17, 2024
Google search engine
AccueilEvènementL’Eveil Hebdo fête ses 25 ans : un parterre de personnalités souhaitent...

L’Eveil Hebdo fête ses 25 ans : un parterre de personnalités souhaitent un « bon et heureux anniversaire » au Journal

Plusieurs personnalités mauritaniennes notamment de la classe politique, des médias, et de la société civile, ont souhaité vendredi 11 septembre un « bon et heureux anniversaire » à l’Eveil Hebdo qui célébrait ses 25 ans d’existence. La célébration de cet évènement s’est déroulée à La Case, à Nouakchott.

« Peu de Mauritaniens ont une idée précise des risques graves que prenaient, il y’a seulement Vingt-cinq ans, tous ceux qui cherchaient à sortir de ‘la ligne officielle du Parti unique’. (…) Un petit nombre de mauritaniens eurent le courage de briser ce mur invisible, omniprésent et oppressant. Ils méritent toute notre reconnaissance », a affirmé Ahmédou Ould Abdallah, ancien diplomate et fondateur de Centre des stratégies pour la sécurité du Sahel Sahara (Centre4S), dans un témoignage lu devant l’assistance.

Prenant la parole, le fondateur d’Eveil Hebdo, Sy Mamoudou, a rappelé le combat souvent difficile mené pour exister alors que le pays était dirigé par le régime dictatorial de Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya.

« Crée dans le doute et le défi, au moment où le pays s’engageait dans une démocratie balbutiante, le principal mérite du journal a été avant tout d’exister malgré les obstacles de toutes sortes. (…)Nous avons, vaille que vaille, maintenu une ligne éditoriale indépendante », a rappelé M. Sy. Lors de cette soirée, le directeur de publication de l’Eveil Hebdo a rendu également un hommage aux « vaillantes plumes passées à l’Eveil et arrachées à notre affection », à Ba Ibrahima Demba dit BD, « l’un des plus illustres soutiens de l’Eveil » et aux « amis et sympathisants ».

Devant l’assistance, M. Sy a salué la mémoire de Dembo Diagana, de Diop Moussa, de Said Ould Hamody et de Claude K (fondateur de Cridem). Le directeur de publication de l’Eveil Hebdo a évoqué le cas de notre confrère Ishaq pour inviter le gouvernement à faire bouger les lignes sur sa libération. Dans son intervention, M. Sy a aussi appelé à « l’instauration d’une journée de réflexion sur la situation de la presse » mauritanienne.

ENCADRÉ

Témoignage de Ahmed Sidi Baba, ancien ministre Président du RDU

« Dès le départ, et suite au, pluralisme informel instauré par la nouvelle Constitution, l’EVEIL HEBDO fût l’un des premiers périodiques à voir le jour, consacré à l’analyse et aux débats politiques.

Ils étaient peu nombreux alors qui voulurent « défendre » et « illustrer » le rôle du quatrième pouvoir, en se tenant à un certain niveau de réflexion et en s’astreignant à la nécessaire objectivité d’une presse digne de ce nom. Dès l’abord, l’EVEIL HEBDO me parut être le digne représentant d’une telle presse et, par manière de taquinerie vis à vis de son Fondateur, je l’affublai du nom de  » LE MONDE  » mauritanien.

Depuis et jusqu’à maintenant cet hebdomadaire a conservé, à ma connaissance, la même ligne de conduite et ce malgré les vicissitudes et les aléas qui ont affecté le secteur.

C’est pourquoi je voudrai ici, au moment où il fête son 25ème anniversaire, lui souhaiter longue vie et beaucoup de succès, ainsi que persévérance, santé et bonheur à ses dirigeants.

Cordiales salutations »

Par Babacar Baye NDIAYE

Cridem

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments